Voyager avec vos chiens, chats et furets en France [nl]

Les animaux vivants sont susceptibles de véhiculer des maladies graves, telles que la rage ou la grippe aviaire. La douane participe à la protection des territoires national et communautaire en contrôlant notamment les documents sanitaires et d’accompagnement de ces animaux.

Si vous vous rendez en France avec un ou plusieurs chiens ou chats, des précautions doivent être prises avant le départ. Il convient, pour voyager en France, de se conformer aux dispositions sanitaires européennes concernant la circulation des animaux de compagnie, ainsi que des dispositions de la France, en ce qui concerne notamment les chiens susceptibles d’être dangereux.

Pour pouvoir voyager en France, tout animal de compagnie doit :

- être identifié par puce électronique (transpondeur) ou par tatouage apposé avant le 3 juillet 2011. Le tatouage doit être clairement lisible ;

- être vacciné contre la rage (la vaccination doit être en cours de validité) ;

- posséder un passeport européen pour animal de compagnie.

Le passeport vétérinaire européen doit accompagner tous les chiens et chats qui se rendent d’un Etat membre de l’Union européenne dans un autre. Le passeport vétérinaire européen atteste l’identification de l’animal par un système électronique (transpondeur) ou un tatouage et atteste la vaccination antirabique. Il est délivré par votre vétérinaire. Ce passeport est fourni et rempli par un vétérinaire habilité par les autorités du pays de provenance. Son modèle est unique au niveau européen. Il permet de garantir que l’identification et la vaccination antirabique de l’animal ont été accomplies.

À noter : ce passeport peut aussi être utilisé pour un voyage en provenance d’un des pays suivants : Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, San Marin, Suisse et Vatican.

Conditions de transport en Union européenne

- Venir en France avec son animal de compagnie à partir d’un pays de l’UE (mouvements non commerciaux)

- Version anglaise :Health requirements for travelling to France with pets from countries in the European union (non-commercial movement)

La réglementation en vigueur concernant la détention des animaux susceptibles d’être dangereux

Cette réglementation n’est pas une réglementation douanière, les éléments ci-dessous sont fournis pour votre information. Pour des précisions complémentaires, veuillez vous rapprocher des services compétents.

Venir ou circuler en France avec un chien susceptible d’être dangereux

1/ Définition

Les chiens dits de 1ère catégorie : il s’agit de chiens issus de croisements, qui peuvent être rapprochés morphologiquement des races Mastiff ("Boer-bull"), Tosa, Staffordshire terrier/ American Staffordshire terrier (« pit-bull ») et qui ne sont pas inscrits à un livre généalogique reconnu par le Ministère de l’agriculture.

Les chiens dits de 2ème catégorie : il s’agit des chiens de race Tosa et de race American Staffordshire terrier inscrits à un livre généalogique reconnu par le Ministère de l’agriculture. Les Rottweiler (chiens de race et chiens pouvant être rapprochés morphologiquement des chiens de race Rottweiler) font également partie de cette 2ème catégorie.

A noter :

- Les dogues de bordeaux sans livre généalogique font partie en France de chiens dangereux de la 1ère catégorie ;
- Les Staffordshire bull terriers (à ne pas confondre avec les American Staffordshire terrier susmentionnés) ne font pas partie des catégories de chiens dangereux.

Fiche catégories de chiens :

PDF - 117.7 ko
Fiche catégories de chiens

2/ Introduction en France des chiens de 1ère et 2ème catégories

Les chiens de 1ère catégorie sont interdits d’importation et d’introduction en France.

Les chiens de 2ème catégorie peuvent accéder au territoire français, seulement si toutes les conditions d’introduction et de détention sont respectées.

Dans le cadre d’un séjour touristique en France ou d’un simple transit par le territoire français, les conditions sanitaires d’introduction et les conditions de détention des chiens de2ème catégorie doivent être respectées. Ces conditions étant cumulatives, elles rendent très difficiles les courts séjours touristiques des ressortissants étrangers accompagnés de chiens de 2ème catégorie.

Pour en savoir plus : contacter votre vétérinaire ou votre Direction départementale de la protection des populations

Dernière modification : 24/03/2016

Haut de page