Table ronde sur le thème « Francophonie : espace de commerce et de coopération pour le développement. » (11 mars 2015, Grote Kerk de La Haye) [nl]

Dans le cadre du mois de la langue française et de la Francophonie 2015 aux Pays-Bas, les ambassades des pays francophones (Burundi, Délégation Wallonie-Bruxelles, Cameroun, Canada, Chypre, Grèce, France, Liban, Luxembourg, Maroc, Roumanie, Sénégal, Suisse, Tunisie), l’Alliance française de La Haye et l’Institut Français d’Amsterdam ont proposé en ouverture, et avec le soutien de TV5 Monde et la CCI – Chambre de commerce et d’Industrie France / Pays-Bas, une table ronde sur le thème « Francophonie : espace de commerce et de coopération pour le développement. » le 11 mars, à la Grote Kerk de La Haye.

Le panel était composé de plusieurs intervenants camerounais, éthiopien, français résidant en France et aux Pays-Bas et néerlandais, professionnels et experts des relations économiques et de coopération entre les Pays-Bas, l’Europe et l’Afrique :

- Hervé Cronel, Conseiller spécial auprès de la Secrétaire générale de la Francophonie à l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Paris.

- Michael Hailu, Directeur, et Youssouf Camara, Coordinateur de programme senior, chargé de Politiques agricoles et chaînes de valeur, Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA), Wageningen.

- Mylena Pierremont, Fondatrice de Ming Pai, agence de stratégie et de marketing international, Amsterdam.

- Maître Fanny-Marie Brisdet, Avocat associé du cabinet d’avocats Brisdet à Amsterdam et Paris.

- Jean-Pierre Perroud, Formateur Conseil Directeur chez Avance à Amsterdam.

- Ariejan Korteweg, Rédacteur politique du journal Volkskrant à La Haye et ancien correspondant du Volkskrant à Paris.

C’est Hervé Cronel, de l’OIF qui a ouvert le débat : quelle relation établir entre Francophonie et économie ? Au terme de dix années, la Francophonie institutionnelle s’est dotée d’une Stratégie économique pour la Francophonie qui indique comment, pour structurer cette relation, elle entend d’une part exercer une influence au niveau des discussions et décisions internationales, d’autre part soutenir les entreprises au niveau national et régional, afin de déboucher sur de nouvelles dynamiques francophones, en particulier dans les domaines de la formation, de la normalisation et de la production.

Les intervenants ont ensuite illustré ce propos, à la lumière de leurs expériences professionnelles respectives, dans le domaine du luxe, du droit, de la coopération, de l’innovation, du développement agricole et rural etc.

Le public de la table ronde (près de 350 personnes) a pu ensuite écouter un interlude d’orgue, magnifique instrument Metzler de 50 jeux sur trois claviers et pédalier à transmission mécanique de la Grote Kerk de La Haye, et apprécier le cocktail buffet où de nombreuses spécialités culinaires francophones y étaient servies. Cette soirée fut une occasion de célébrer la diversité et la communauté de valeurs des pays francophones.

Dernière modification : 19/03/2015

Haut de page