Sensibilisation par la municipalité de la Haye à deux formes d’effractions similaires : le phishing et les cambriolages

Le Ministère des Affaires étrangères néerlandais a organisé le 23 septembre 2015 une conférence de sensibilisation au phishing et aux cambriolages à l’intention des expatriés. L’intervention était présentée par des policiers et représentants de la municipalité de la Haye

Le phishing : forme de « cambriolage des données électroniques personnelles »

La victime potentielle reçoit un courriel l’incitant à cliquer sur un lien la redirigeant sur un site internet qui a toutes les apparences d’un site internet officiel. Mise en confiance, elle remplit la formulaire de renseignement et rempli les champs de données personnelles (nom, prénom, date de naissance, coordonnées postales, téléphoniques et mot de passe). Ces informations sont alors directement récupérées et utilisées par les escrocs à l’insu des victimes.

Pour prévenir ce type d’escroquerie, il faut :

- éviter de cliquer sur un lien contenu dans un mail, quelque soit son apparence officielle ou non.

- être attentif au contenu de l’adresse du site internet : fautes d’orthographes éventuelles, nom qui semble correct mais dont la fin réoriente vers un site différent, être vigilant aux caractères « - . / » qui peuvent rediriger vers le site internet créé par le pirate informatique.

Le cambriolage des domiciles

Considérés aux Pays-Bas comme des crimes à fort impact psychologique pour les victimes bien qu’ils se transforment rarement en agression physique des occupants, les malfaiteurs privilégient souvent la fuite.

Quelques précautions à adopter :

- La vigilance  : ne pas hésiter à alerter la police dès que le comportement d’un individu vous semble suspect, ou que vous découvrez une porte non fermée qui semble avoir été fracturée, les cambrioleurs peuvent encore se trouver à l’intérieur.

- Penser à fermer les fenêtres de son logement, même au premier étage (escalade aisée) ; que l’on soit à l’intérieur de son logement ou non.

- Penser à fermer à clé et ne pas seulement claquer la porte (une radio ou un passage par la boîte aux lettres pour tirer le loquet sont un jeu d’enfant pour les cambrioleurs).

- En cas d’absence courte ne pas hésiter à laisser une lumière allumée ; en cas d’absence prolongée, veiller à ce qu’un voisin ramasse votre courrier et soit plus vigilant que de coutume.

- Acquérir une serrure trois points ou du moins anti-perceuse, des barres anti-pieds de biche.

Des statistiques montrent que si un voisin s’est fait cambrioler ou si l’on a été soi-même récemment cambriolé, le risque d’être victime augmente considérablement (le voleur sachant dès lors comment accéder à un type de logement équivalent et pouvant anticiper sur vos rachats de matériel consécutifs au premier cambriolage pour récidiver).

De manière général, le message se veut rassurant et la mairie de la Haye déclare que le nombre de cambriolages est en baisse de près de 30% et précise que les expatriés ne sont pas une cible plus touchée que le reste de la population.

Dernière modification : 02/10/2015

Haut de page