Semaine de la diplomatie climatique européenne 2016 [nl]

Construire avec la nature – telle est la devise du projet du « Moteur du sable » sur la côte de Kijkduin, parmi les aménagements visant à protéger le littoral, ce système de « rechargement de plage » peut constituer une solution souple, avec une bonne intégration paysagère et touristique. Dans le cadre de la Semaine de la diplomatie climatique européenne 2016, les ambassadeurs de France (Philippe Lalliot), de l’Allemagne (Dirk Brengelmann) et du Maroc (Abdelouahab Bellouki) ont visité la première conférence internationale portant sur le bilan de cette technique et ont pu échanger sur les atouts de cette technique d’adaptation au climat, sur le processus de ratification de l’accord de Paris et sur l’Agenda des solutions en particulier dans le domaine des océans.

La France préside actuellement la COP 21. Elle passera le relais au Maroc qui sera le pays hôte organisateur de la prochaine conférence mondiale sur le climat en novembre 2016. En 2015, sous présidence française de la COP21, un accord historique a été conclu à Paris. Cet Accord international engage les pays participants à contenir l’augmentation de la température de la planète en-dessous de 2 degrés et à poursuivre les efforts pour la limiter à 1,5 degré. Peu avant le sommet du G20, la Chine et les Etats-Unis d’Amérique ont ratifié l’Accord. La France est résolument engagée dans la transition écologique et se veut exemplaire en la matière.

Les journées européennes du climat ont été créées en 2014 par les ministères allemand, français et anglais des Affaires étrangères. Cette troisième édition a le soutien de l’Union européenne. L’objectif de cette initiative est de permettre un échange entre les institutions publiques et la société civile et de promouvoir les projets exemplaires dans le domaine du climat.

Dernière modification : 23/09/2016

Haut de page