Résultats du commerce extérieur en 2014 : un déficit à nouveau en baisse de plus de 10%

Matthias Fekl, Secrétaire d’Etat chargé du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger, a présenté les résultats du commerce extérieur de la France pour l’année 2014.

Le déficit commercial se réduit pour la 3e année consécutive, de 7 Md€, soit une baisse de plus de 10%, pour atteindre 53,8 Md€. Depuis 2011, il a diminué de près de 30%. Cette amélioration du solde découle de la baisse des importations d’énergie, elle-même liée à la baisse du prix du pétrole et à une diminution des quantités importées au cours de l’année. Au total, la facture énergétique s’allège de près de 20%.

Le déficit hors énergie se creuse, à 16,7 Md€ après 12,4 Md€ en 2013. Les résultats des secteurs agroalimentaires et pharmaceutiques sont notamment en retrait par rapport à 2013, même s’ils restent sources d’excédent pour la France. A l’inverse, les exportations françaises ont été soutenues par l’aéronautique, qui dégage un nouvel excédent record (+23,6 Md€), les produits chimiques, parfums et cosmétiques dont l’excédent s’est accru de plus de 15%, à 10,8 Md€.

Les parts de marché de la France dans le commerce mondial confirment leur stabilisation, à 3,1% des échanges mondiaux selon le FMI, après avoir baissé de manière quasi-ininterrompue pendant plus d’une décennie à partir du début des années 2000.

A 121 000, le nombre d’entreprises exportatrices progresse légèrement (+0,2%). Il a maintenant retrouvé son niveau d’avant-crise.

En termes géographiques, la France améliore sa position vis-à-vis de la plupart des grandes économies de l’Union européenne. Malgré un repli de nos exportations vers plusieurs grands émergents (Inde, Turquie, Brésil et Russie), les ventes à destinations des principaux marchés étrangers situés hors UE ont progressé, en particulier vers la Chine et la Corée du Sud.

Malgré un contexte international peu porteur en 2014, en particulier chez nos partenaires européens, les échanges ont également progressé en volume. Les perspectives pour 2015 devraient être soutenues par la baisse récente de l’euro et du prix du pétrole.

PDF - 1.5 Mo
Résultats du commerce extérieur 2014 - Dossier de presse
PDF - 793.7 ko
Résultats du commerce extérieur 2014 - Présentation

Source : http://www.diplomatie.gouv.fr

Dernière modification : 12/02/2015

Haut de page