Prix Descartes-Huygens 2015 décerné au physiologiste Benoît VIOLLET et au biologiste du développement Joost GRIBNAU [nl]

Le prix Descartes-Huygens 2015 a été décerné au physiologiste Benoît Viollet et au biologiste du développement Joost Gribnau.
Il sera remis au printemps 2016 à l’Académie des sciences.

Le prix Descartes-Huygens, emblème de la coopération scientifique franco-néerlandaise, a été créé en 1995 à La Haye par les gouvernements français et néerlandais pour développer les échanges scientifiques et sensibiliser le public aux liens historiques entre les deux pays. Il récompense chaque année deux chercheurs exceptionnels, l’un en France, l’autre aux Pays-Bas, pour leurs travaux remarquables et leur contribution à la relation bilatérale.

D’environ 23 000 euros de part et d’autre, le prix Descartes-Huygens permet de programmer des séjours de recherche dans des laboratoires du pays partenaire et favorise ainsi la recherche européenne. Les disciplines honorées par le Prix alternent selon un cycle triennal : sciences de la vie (2015), sciences humaines et sociales (2016), mathématiques, sciences de la matière, sciences de l’univers (2017). L’Académie des sciences de chaque pays examine les candidatures proposées par un organisme de recherche du pays partenaire, et sélectionne le lauréat. Pour le prix 2015,

L’Académie royale néerlandaise des arts et des sciences (KNAW) a distingué :

JPEGBenoît Viollet, directeur de recherche à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), co-directeur de l’équipe « Senseurs du fer et de l’énergie en physiopathologie » à l’Institut Cochin, (Inserm/CNRS/université Paris Descartes) à Paris.

Sa candidature a été présentée par Dietbert Neumann, Associate Professor au Département de génétique moléculaire de l’université de Maastricht

L’Académie des sciences, à l’Institut de France, a distingué :

PNGJoost Gribnau, professeur de biologie du développement et directeur du département de biologie du développement au Centre médical de l’Université Erasmus, à Rotterdam.

Sa candidature a été présentée par Edith Heard, directrice de l’unité de génétique et biologie du développement à l’Institut Curie (Paris) titulaire de la chaire d’épigénétique et mémoire cellulaire au Collège de France.

PDF - 145.9 ko
Communiqué de presse

Voir le profil scientifique et les coordonnées des lauréats dans le communiqué de presse en ligne ici.

La date de la cérémonie y sera incluse très prochainement.

Dernière modification : 07/01/2016

Haut de page