Presse néerlandaise du vendredi 9 septembre 2016

Trouw : Les jeunes n’arrivent plus à joindre les deux bouts.
De Volkskrant : Perquisitions : pas pour les idées mais pour l’argent.
AD Haagsche Courant : La police cherche de l’argent dans les mosquées.
De Telegraaf : Pacte contre l’industrie pharmaceutique.
Het Financieele Dagblad : ACM rencontre un mur à Bruxelles.
Het NRC Handelsblad : La Formule 1 pour des milliards d’euros à Liberty Media, Ecclestone reste.

* * *

Gaz de Groningue / tremblements de terre / excuses Shell

La presse évoque les excuses, pendant des auditions devant la commission des affaires économiques à la Deuxième Chambre hier, de la Présidente-directrice de Shell, Marjan van Loon, aux habitants de Groningue pour les dommages encourus suite à l’extraction de gaz dans la province : « nous reconnaissons que les habitants de Groningue ont été le plus touchés par les nuisances dues à l’extraction de gaz à laquelle les Pays-Bas doivent leur prospérité ». Rolf de Jong d’ExxonMobil a rejoint les propos de Van Loon. Shell et ExxonMobil sont les actionnaires de la NAM (société néerlandaise de pétrole) qui exploite le gaz de Groningue. Pour les habitants de Groningue ces excuses ne suffisent pas. Hier, des militants du mouvement Groninger Bodem Beweging ont occupé les bureaux du centre Veilig Wonen (habiter en sécurité) qui traite, au nom de la NAM, les dossiers de dédommagements. Le GBB veut que les dédommagements et le renforcement des maisons soient traités indépendamment de la NAM. La Deuxième Chambre se penche la semaine prochaine sur la quantité de gaz que la NAM pourra produire les années à venir. Le ministre Kamp (affaires économiques) vise une quantité maximale de 24 milliards de mètres cube pour les cinq prochaines années. Cette quantité permettrait d’assurer la livraison de gaz, selon le ministre. Pour le PvdA, la durée de cinq ans est trop longue. Il souhaiterait pouvoir intervenir plus tôt si cela s’avère nécessaire. Les habitantsdemandent une production maximale de 12 milliards de mètres cube, c’est le niveau que la SoDM (société d’Etat de contrôle des mines) qualifie de ‘sans risque’. (AD p4 ; FD p5 ; Vk p26)

A signaler

-  Demandeurs d’asile : A l’issue d’une réunion nationale sur l’accueil des demandeurs d’asile avec le secrétaire d’Etat Klaas Dijkhoff (Asile) et la VNG (association des communes néerlandaises), le ministre Blok (Logement), a déclaré qu’il n’est pas nécessaire de créer des places d’accueil supplémentaires pour le moment. En 2015, 58.000 demandeurs d’asile sont arrivés aux Pays-Bas. Pour 2016, les Pays-Bas avaient prévu la même quantité mais seulement 17.000 demandes d‘asile ont été reçues à ce jour. Pour 2017, le gouvernement prévoit 42.000 demandeurs d’asile. Les centres de demandeurs d’asile hébergent actuellement, 32.258 demandeurs d’asile. AD p4)
-  Air France-KLM : Le Telegraaf consacre un article à la « recherche de KLM d’un partenaire riche ». Il note que depuis mars, KLM travaille en étroite coopération avec Jetair et Delta Airlines à Schiphol. l’Etat néerlandais, de son côté, se mobilise pour obtenir le droit de « pré-clearing » des Etats-Unis à Schiphol afin d’attirer plus de passagers. Pour le quotidien, le plus grand risque [pour la croissance de KLM] vient des syndicats français qui demandent une répartition des vols plus équitable entre Amsterdam et Paris. En août, KLM a transporté 4% de plus de passagers, ce qui pourrait justifier la plainte des syndicats français sur une mauvaise répartition au sein du groupe Air France-KLM. (p33)
-  Bonus : Le Telegraaf note que le président du syndicat patronal VNO-NCW Hans de Boer a exprimé son mécontentement à propos de la tribune de Jeroen Dijsselbloem dans le Volkskrant, dans laquelle il demandait aux entreprises du secteur privé de modérer les bonus pour la direction et de ne pas dépasser 20% du salaire annuel [RdP du 8/09]. Pour De Boer, les salaires dans le secteur privé sont attribués avec l’accord des actionnaires. Le quotidien rappelle que la NCD (association néerlandaise de commissaires et directeurs) avait qualifié l’article de Dijsselbloem de « rhétorique électorale ». (Tg p22)
-  Blanchiment d’argent  : Le Volkskrant et l’AD relèvent en Une la descente de la police et du FIOD (service d’enquête fiscale) dans deux mosquées salafistes. Il s’agit de la mosquée al Fitrah à Utrecht et de la mosquée As-Sunnah à Tilburg. La descente a eu lieu dans le cadre d’une enquête pénale sur du blanchiment d’argent et de flux d’argent suspects en provenance du Moyen-Orient.

La France dans la presse néerlandaise

-  Le FD évoque la fermeture de l’usine Alstom à Belfort (p18)
-  Le Trouw, dans son supplément De Verdieping, consacre un article au dernier train de pèlerins qui partait de Maastricht en direction de Lourdes.De plus en plus de pèlerins choisissant le bus ou l’avion ce train a été supprimé.

PDF - 84.2 ko
Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 23/09/2016

Haut de page