Presse néerlandaise du vendredi 9 décembre 2016

Trouw : Des millionnaires et des militaires dans le gouvernement Trump.
De Volkskrant : Wilders gagne, le PvdA perd.
AD Haagsche Courant : Gagner la loterie ne rend pas heureux.
De Telegraaf : Aujourd’hui, serait-ce le jour de Diederik, de Lodewijk ….. ou bien de Geert ?
Het Financieele Dagblad : La BCE ne veut pas s’arrêter.
Het NRC Handelsblad : Jugé coupable ou non-coupable : Wilders pourrait tirer à son profit tout jugement.

* * *

Jugement de Geert Wilders

Aujourd’hui le tribunal a jugé Geert Wilders coupable d’ « offense à un groupe et d’incitation à la discrimination » pour ses propos tenus lors d’une soirée après les élections municipales de mars 2014. Son parti venait de perdre face au parti D66 à La Haye. Wilders avait demandé aux militants dans la salle s’ils voulaient « plus ou moins de Marocains ». Lorsque ceux-ci ont scandé « moins, moins, moins », Wilders a répondu « Alors, nous allons régler ça ». En revanche, Geert Wilders a été relaxé du chef d’accusation d’incitation à la haine. Il n’écopera pas non plus d’une amende de 5.000 euros comme l’avait requis le Ministère public. Dans leur jugement, les juges soulignent que Wilders ne peut pas se cacher derrière la liberté d’expression. Geert Wilders a fait savoir qu’il fera appel. Il estime qu’en le jugeant, les juges ont « restreint la liberté d’expression de millions de Néerlandais ». La presse écrite de ce matin s’accorde à dire que Wilders sera gagnant dans tous les cas. Grâce au procès, il a fait un bond en avant dans les sondages.
Le Volkskrant observe que la liberté d’expression est actuellement un sujet très sensible : « faut-il supprimer l’incitation à la haine, la discrimination et l’offense aux groupes ? » La semaine prochaine, le député VNL Johan van Klaveren défend sa proposition de loi qui prévoit un élargissement de la liberté d’expression par la suppression des articles 137c et 137d du Code Pénal. Une proposition qui, selon le Volkskrant, ne peut pas compter sur une majorité parlementaire pour le moment.
Le Trouw, de son côté, cite les chiffres du Bureau central des Statistiques (CBS) et publie deux graphiques reprenant les statistiques sur les détenus et leur origine, dont il ressort que les détenus avec des origines marocaines représentent 10,8% du nombre total des détenus. Il note que la semaine prochaine, le Bureau de planification socio-culturelle publiera son rapport « Integratie in zicht » (intégration en vue). http://www.volkskrant.nl/binnenland/wilders-schuldig-aan-groepsbelediging-en-aanzetten-tot-discriminatie-geen-straf~a4430926/ ; https://twitter.com/geertwilderspvv

L’hebdomadaire Elsevier publie quelques réactions politiques sur son site. Pour Jesse Klaver, chef de file des Verts (GroenLinks), le juge a indiqué clairement une limite à ne pas dépasser : « Juridiquement, Wilders a été trop loin avec ses propos (…) ». Kees van der Staaij, chef de file du parti protestant fondamentaliste SGP évoque un sentiment d’inconfort lorsqu’un tribunal juge un politicien : « Il faut pouvoir s’exprimer clairement sans offenser les autres. C’est un défi pour tout un chacun, qu’il soit chroniqueur, artiste ou politicien ». Jan Roos, chef de file de VNL s’est dit avoir pris connaissance du jugement avec inquiétude ». Le député PvdA Jeroen Recours constate que « la loi protège aussi », étant donné que « le juge a déterminé qu’on ne peut pas discriminer et offenser en faisant appel à la liberté d’expression ». Michiel Pestman, qui a représenté les dizaines de personnes qui ont porté plainte, a exprimé sa « satisfaction ». http://www.elsevier.nl/nederland/achtergrond/2016/12/zo-reageren-politici-op-uitspraak-rechter-over-wilders-414930/

A signaler

- Primaires PvdA : La presse évoque les difficultés auxquelles sont confrontés les socio-démocrates. Les primaires n’ont apporté aucun bénéfice au parti. Cet après-midi, le PvdA rendra public les résultats des votes des militants. Les deux candidats au poste de chef de file, Diederik Samson (chef de file actuel) et Lodewijk Asscher (vice-Premier ministre et ministre des Affaires sociales), se sont affrontés lors de six débats.

-  Le FD évoque les bons résultats du mois de novembre de KLM et d’Air France. Air France a vu augmenter le nombre de ses passagers de 3% par rapport au même mois l’année dernière. KLM a enregistre une augmentation des passagers de 8%.

-  Le Telegraaf publie un entretien avec le directeur d’Arriva, Anne Hettinga.

-  Dans le cadre du 25me anniversaire du Traité de Maastricht, le FD publie un entretien avec Jean-Claude Trichet.

-  Le Trouw note qu’une large majorité parlementaire a accueilli favorablement la proposition de la commission d’Etat d’Aleid Wolfsen qui, dans le cadre de l’augmentation du nombre de familles recomposées ou de l’homoparentalité, prévoit une adaptation de la loi de manière à pouvoir donner l’autorité parentale à un maximum de quatre parents. (p8)

La France dans la presse néerlandaise

-  La presse retient la condamnation à trois ans de prison de Jérôme Cahuzac.
-  Le Telegraaf évoque un recours contre la France devant la Cour de Justice européenne pour le non-respect de dispositions visant à protéger le bruant ortolan.

PDF - 90.8 ko
Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 09/12/2016

Haut de page