Presse néerlandaise du vendredi 2 octobre 2015

Trouw  : Un vide de pouvoir en Syrie, un manque d’idées à Washington.
De Volkskrant : Pas de frappes néerlandaises en Syrie.
AD Haagsche Courant : De nouveau un bain de sang dans une école aux Etats-Unis.
De Telegraaf : Payer directement le généraliste.
Het Financieele Dagblad : Société de chemins de fer : La NS est comme un animal blessé entouré de vautours.
NRC Handelsblad : Le départ du directeur de la police est significatif pour la crise.

* * *

La Syrie

Le Volkskrant note à la Une qu’il n’y aura pas de frappes néerlandaises en Syrie pour le moment. Le journal relève que le PvdA estime que les risques sont trop importants. Pour le député PvdA M. Servaes « une solution politique n’a jamais été aussi loin (…) pour cette raison le gouvernement doit miser sur un groupe de contact international pour la Syrie (…) ». Le journal rappelle que les Pays-Bas participent à la coalition internationale contre Daech en Irak et qu’une majorité parlementaire, y compris le VVD, souhaite étendre les bombardements en Syrie. Le PvdA refusait jusque-là de donner son accord pour des vols au-dessus de la Syrie mais hésitait. L’expert en défense Rob de Wijk estime que d’autres pays que les Pays-Bas deviendront également plus réticents maintenant que la Russie s’est mêlée au combats.

Départ du directeur de la police nationale

Le NRC annonce en Une que le directeur de la Police nationale, Gerard Bouwman, quitte ses fonctions. Bouwman estime qu’il n’est plus apte à remettre sur les rails la réorganisation, complètement grippée, de la police ». Le journal rappelle que Bouwman était à la direction du service de renseignements AIVD, avant de passer en 2011 à la tête de la police où, sur la demande de l’ancien ministre de la sécurité et de la Justice, il devait fusionner les 26 corps de police en un seul corps national. Pour le NRC, le départ de Bouman est un succès pour les syndicats de police qui ont, pendant des mois, insisté auprès du ministre Van der Steur sur le départ de Bouman. Le ministre a qualifié la décision de Bouman de « courageux et sage ». Pour la Deuxième Chambre, l’annonce du départ était une surprise.
(voir aussi ADp1 et8, Tr p4 et 5, Tg p2 et 3, Vk p8 et 9)

A signaler

- Sous le titre « Plus de pouvoir pour le Premier ministre et un gouvernement plus petit – une relation schizophrène entre citoyen et le gouvernement » Le FD (p4) consacre un article aux recommandations du Conseil d’administration publique (Rob) au ministre Blok (Logement et Administration publique).

La France dans la presse néerlandaise

- Le Trouw p15 note que Peugeot est numéro 1 en matière de vente de voitures en septembre aux Pays-Bas et rappelle que Renault occupait la 1re place en août.
- Sous le titre « La start-up donne de nouveau des ailes aux entreprises françaises », le NRC, dans son supplément économie (p E4 et E 5) consacre un grand dossier au start-ups en France et note que, « bien que l’économie française ne se soit pas encore remise de la crise, le nombre d’emplois dans le secteur technologique augmente rapidement »
- Le FD (p17) consacre un article à la Fnac.

Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 02/10/2015

Haut de page