Presse néerlandaise du vendredi 1er avril 2016

Trouw : Libération possible après une condamnation à perpétuité.
De Volkskrant : Un groupe de pays de l’UE a bloqué l’adhésion de Kiev
AD Haagsche Courant : Premier ministre Rutte : l’Europe ne s’effrite pas.
De Telegraaf : Le banquier Jeroen Drost devient le nouveau PDG de SHV.
Het Financieele Dagblad : Mécontentement dans la police anti-terroriste.
NRC Handelsblad : les initiateurs du référendum veulent que les Pays-Bas quittent l’UE.

* * *

Référendum sur le traité d’association avec l’Ukraine – 6 avril 2016

« Le véritable objectif des initiateurs du référendum est de mettre sous pression la relation entre les Pays-Bas et l’Union européenne. Ils espèrent ainsi obtenir un départ des Pays-Bas de l’UE, ils n’attachent aucune importance à l’Ukraine » note le NRC en Une. Sur la même page, le quotidien retient que, dans un mail, le bureau de campagne du ministère des Affaires étrangères incite le gouvernement à continuer sa campagne sur les réseaux sociaux pour persuader les citoyens à voter le 6 avril en faveur du traité d’association. En pages 6 et 7, un entretien est à lire avec l’historien Arjan van Dixhoorn, président du Burgercomité EU, l’initiateur du référendum. Dans l’hebdomadaire Vrij Nederland, Arnon Grunberg, écrivain et chroniqueur pour le Volkskrant, lance un appel de ne pas aller voter parce que « l’acte de voter légitime quelque chose qui ne devrait pas être légitimé ».

Dans ce contexte, le Volkskrant évoque le groupe de pays (l’Allemagne, la France, l’Autriche, la Belgique et les Pays-Bas) qui, pendant les négociations avec l’Ukraine sur le traité d’association, ont refusé systématiquement d’inscrire dans l’accord d’association une éventuelle adhésion à l’UE à terme pour l’Ukraine. En pages 5-7 un entretien est à lire avec Pierre Vimont sur le traité d’association et sur le référendum aux Pays-Bas. En tant qu’ancien secrétaire général exécutif du Service européen pour l’action extérieure, il a mené les négociations sur le traité avec l’Ukraine. http://www.volkskrant.nl/binnenland/-we-hebben-ons-niet-genoeg-verplaatst-in-poetin~a4273509/

Emprisonnement à vie

Le Trouw note en Une que Le VVD et le PvdA sont tous les deux d’accord pour qu’une commission, après 25 ans d’incarcération, réexamine les dossiers des personnes condamnées à l’emprisonnement à vie pour permettre un éventuel retour dans la société. Le Trouw précise que les deux partis souhaitent maintenir l’enfermement à vie comme sanction mais qu’ils constatent que les juges préfèrent infliger des sanctions moins lourdes pour donner des perspectives aux condamnés. Le VVD répond ainsi à une proposition du député PvdA Jeroen Recourt en 2015. Le quotidien rappelle que le gouvernement doit encore donner son aval. Actuellement, environ 160 personnes sont emprisonnées à vie aux Pays-Bas.

Crise migratoire

Le Trouw relève en Une que le Brabant septentrional est la première province qui impose des quotas aux communes pour l’accueil des demandeurs d’asile sans permis de séjour. C’est ce qu’a annoncé hier le Commissaire du Roi Wim van der Donk. Le quotidien observe que le Brabant septentrional est la première province à prendre de telles mesures. Il rappelle que des projets d’accueil de demandeurs d’asile avaient suscitées des manifestations violentes dans certaines communes comme Oss, Heesch ou Steenbergen. Avec les quotas, Van der Donk, espère pouvoir « épargner les maires ». Quelques maires ont déjà exprimé leur satisfaction.

A signaler

- Le Telegraaf consacre sa Une aux problèmes auxquels est confronté le Service des interventions spéciales (DSI) : le manque de personnel et des relations conflictuelles avec la direction de la police.
- Transavia : Hier le PDG d’Air France-KLM, Alexandre de Juniac, a déclaré, à l’occasion de l‘inauguration de la nouvelle base aérienne de Transavia Pays-Bas à Munich, que Transavia devra se développer au moyen de rachats. Un joint-venture avec une autre compagnie à bas prix n’est pas envisagé à cause des coûts importants que cela génère. Transavia Pays-Bas vole depuis Munich avec deux appareils vers 9 destinations européennes. A partir de mai ce nombre sera augmenté à 19.

La France dans la presse néerlandaise

- Tous les quotidiens retiennent que Salah Abdeslam sera extradé vers la France.
- Le Trouw (p18) observe que les manifestations contre la loi El-Khomri font revivre mai ’68 en France.

PDF - 79.9 ko
Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 01/04/2016

Haut de page