Presse néerlandaise du mercredi 5 octobre 2016

- Trouw : Les engagements sur la coopération au développement n’ont pas été réalisés.
- De Volkskrant : Des fissures dans l’unité turque.
- AD Haagsche Courant : Les sanctions n’impressionnent pas les alcooliques au volant.
- De Telegraaf : [Pénurie d’agents de police de proximité] La police se vide.
- Het Financieele Dagblad : Engie met des centrales à gaz à l’arrêt.
- NRC Handelsblad : Les Etats-Unis rompent avec la Russie en raison de la Syrie.

* * *

Coopération au développement

Le Trouw évoque en Une un rapport réalisé par le service d’évaluation interne du Ministère des Affaires étrangères (IOB) adressé à la Deuxième Chambre. L’IOB constate que « La ‘modernisation’ de la coopération au développement n’a pas mené à plus d’efficacité dans les dépenses ». Le journal note que le gouvernement Rutte I avait procédé à des coupes budgétaires considérables, tout en faisant la promesse que les fonds disponibles seraient déployés plus efficacement. En raison d’une absence de concertation avec d’autres pays donateurs, d’une prise de décisions discutables et de la précipitation, les Pays-Bas ont « raté leur chance de rendre l’aide véritablement plus efficace ». Si le gouvernement Rutte I n’avait pas fait du tout d’économies, 30 000 classes d’école supplémentaires aurait pu être crées en Afrique et en Amérique du Sud, et 12 000 vies auraient pu être sauvées, selon les chiffres de l’IOB. (Trouw p1)
http://www.trouw.nl/tr/nl/4324/Nieuws/article/detail/4389326/2016/10/05/Beloften-over-ontwikkelingshulp-niet-waargemaakt.dhtml

Engie

Le Financieele Dagblad titre en Une qu’ « Engie met des centrales à gaz à l’arrêt », en précisant qu’à compter du 1er janvier, deux des cinq unités de centrales à gaz « Eemscentrale » vont être fermées de façon définitive. De plus, les activités de deux autres centrales aux Pays-Bas vont être arrêtées fin 2017/début 2018, parmi lesquelles celle de Lelystad. Dans sa totalité, il s’agit de plus que la moitié des centrales à gaz d’Engie aux Pays-Bas. C’est ce qui ressort d’une annonce faite hier par la société. Le journal qualifie la fermeture des centrales de « piquante », car les centrales de gaz émettent moins de CO2 que les centrales à charbon. La fermeture des centrales de gaz d’Engie est annoncée au moment où une majorité de la Deuxième Chambre souhaite la suppression progressive de toutes les centrales à charbon aux Pays-Bas et qu’une augmentation d’énergie solaire et éolienne est attendue. Selon un grand nombre d’experts, les centrales à gaz peuvent jouer un rôle important dans l’équilibrage du marché énergétique, car une quantité suffisante d’électricité doit être disponible en cas d’absence de vent ou de soleil. (FDp1)
https://fd.nl/ondernemen/1170050/engie-haalt-helft-nederlandse-gascentrales-uit-de-markt

Objectifs climatiques

Sous le titre « Les Pays-Bas lorgnent l’argent des milliardaires pour l’énergie », le Financieele Dagblad note que les Pays-Bas vont se joindre à une coalition de 20 pays industrialisés qui souhaitent doubler, dans une période de 5 ans, leurs investissements publics dans l’innovation énergétique. Il s’agit de la « Mission Innovation » qui coopère avec une initiative privée intitulée « Breakthrough Energy Coalition ». Le ministre Henk Kamp indique dans une déclaration : « Notre adhésion aide à réaliser nos ambitions climatiques avec un bon rapport coût-efficacité, à renforcer nos connaissances ainsi que notre position concurrentielle, et à positionner les solutions néerlandaises dans un marché énergétique fortement globalisé ». (FD p6)
https://fd.nl/economie-politiek/1170036/nederland-aast-op-geld-miljardairs-voor-energie-innovatie

A signaler

- Le Volkskrant évoque une lettre que Bert Koenders a adressée à la Deuxième Chambre dans laquelle le ministre des Affaires étrangères indique que « les Pays-Bas vont s’engager, de façon active, en faveur des négociations sur une interdiction internationale des armes nucléaires. » (VK p2)

- Le Telegraaf évoque la crainte, au sein de la compagnie aérienne KLM, d’un « nouveau coup de centralisation ». Le journal précise qu’aujourd’hui et demain, la direction se réunit à Paris pour discuter des projets pour l’avenir du groupe franco-néerlandais. (Telegraaf p23)

- L’AD publie une interview de Jan Paternotte, président du groupe D66 de la commune d’Amsterdam, qui se porte candidat pour la liste D66 en vue des élections législatives. Le journal considère ce « prince héritier du D66 » comme un « successeur potentiel d’Alexander Pechtold ». (AD p15)

- Le Trouw évoque un test à réaliser dans la province de la Hollande méridionale avec des panneaux de signalisation portant l’image de Miffy (Nijntje) dans l’objectif de réduire la vitesse des automobilistes et le nombre d’accidents en agglomération. Selon l’association pour la recherche scientifique dans le domaine de la sécurité routière (SWOV), l’installation de ces panneaux peut être considérée comme une forme de « nudging », à savoir influer le comportement des personnes sans qu’elles s’en rendent compte. (Trouw p7)

La France dans la presse néerlandaise

- Calais : L’AD rend compte d’un débat sur les problèmes à Calais qui s’est tenu hier au Parlement Européen, à la demande de l’eurodéputé néerlandais Peter van Dalen (ChristenUnie). Le Financieele Dagblad évoque le souhait du syndicat CNV de payer 50 euros supplémentaires aux chauffeurs de camion qui doivent passer par Calais lors de leurs transports vers la Grande-Bretagne. (AD p11, FD p7)

- Le Trouw consacre un article à la colère du gouvernement français suite aux propos exprimés par le Pape qui accuse les manuels scolaires français de propager l’endoctrinement de la « théorie du genre ». (Trouw p13)

PDF - 68.3 ko
Presse néerlandaise du mercredi 5 octobre 2016
Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 05/10/2016

Haut de page