Presse néerlandaise du mercredi 29 juin 2016

- Trouw : Les dirigeants de l’UE se raidissent.
- De Volkskrant : Attentat à l’aéroport d’Istanbul.
- AD Haagsche Courant : Bain de sang à l’aéroport d’Istanbul.
- De Telegraaf : [Attentat à Istanbul] Nouvelle cible.
- Het Financieele Dagblad : L’Etat vend à profit la branche immobilière de SNS.
- NRC Handelsblad : En l’absence d’un plan, les Britanniques appuient sur le bouton pause.

* * *

Sommet européen / Brexit

Le Trouw rend compte, en Une, de « l’un des sommets européen les plus bizarres n’ayant jamais eu lieu ». Le journal note qu’il est probable que David Cameron se soit rendu pour la dernière fois dans la salle de réunion de l’UE. « La Grande-Bretagne s’est effondrée au niveau politique, monétaire, constitutionnel et économique », a résumé le Premier ministre Mark Rutte. C’est justement pour cette raison que lui et un grand nombre de ses homologues souhaitent laisser aux Britanniques le temps de maîtriser leur politique intérieure turbulente. Selon Rutte, « c’est déraisonnable d’exiger qu’ils activent immédiatement l’article 50 ». D’autres dirigeants de l’UE se sont montrés moins patients, dont le Premier ministre belge. Dans un article intitulé « La France est le chef de file de ceux qui appellent à l’urgence », le Trouw indique que François Hollande a rappelé encore, hier avant le sommet, qu’ « il n’y avait pas de temps à perdre ». Le NRC évoque l’invitation lancée à David Cameron et Donald Tusk par le commissaire du Roi de la province de Limbourg, Theo Bovens, à « effectuer au moins une partie des négociations sur le Brexit à Maastricht ». Cette ville marque le 25ème anniversaire du traité de Maastricht avec un programme durant toute une année (20/10 : Congrès des partis chrétien-démocrates européens avec Tusk et Merkel ; 09/12 : Débat sur les scénarios du futur avec Jean Claude Juncker et Jeroen Dijsselbloem ; 07/02 : Accueil de 3000 à 5000 jeunes de tous les pays de l’UE pour un échange sur la coopération européenne). Le Volkskrant observe que certains hommes politiques français comme Jean-Luc Mélenchon veulent saisir l’occasion pour « se défaire de la domination de la langue anglaise » au sein des institutions européennes. (Trouw p1,5, NRC p7, VK p5)
http://www.trouw.nl/tr/nl/39441/Brexit/article/detail/4329498/2016/06/28/EU-leiders-huilen-uit-en-zetten-zich-schrap-op-bizarre-top.dhtml
http://www.nrc.nl/handelsblad/2016/06/28/maastricht-en-toch-wordt-eu-verdrag-groots-herdach-2961993

Sommet européen / Référendum sur l’accord d’association avec l’Ukraine

Le Volkskrant note, en se basant sur un compte rendu confidentiel de la réunion des dirigeants de l’UE hier, que Mark Rutte serait prêt à signer l’accord d’association avec l’Ukraine tel qu’il existe, à condition qu’une déclaration complémentaire, juridiquement contraignante et tenant compte des préoccupations néerlandaises, soit établie. Selon le journal, le premier ministre néerlandais a souligné qu’il ne pouvait pas ignorer les 61% des électeurs néerlandais qui ont voté contre cet accord lors du référendum du 6 avril dernier. Pour convaincre la Deuxième Chambre, il aurait besoin d’une « véritable solution » et pas d’une « solution cosmétique ». (VK p2)
http://www.volkskrant.nl/politiek/rutte-vraagt-nederlandse-aanvulling-op-oekraineverdrag~a4329419/

Siège temporaire au sein du Conseil de sécurité de l’ONU

Les médias rendent compte des élections qui se sont tenues hier au Conseil de sécurité. Les Pays-Bas, la Suède et l’Italie étaient dans la course pour obtenir l’un des deux sièges temporaires disponibles réservés à l’Europe occidentale. Le Volkskrant note que la Suède a été élue au premier tour. Après une longue série de tours qui n’ont abouti à l’obtention des deux tiers des voix nécessaires pour élire l’Italie ou les Pays-Bas, le ministre des Affaires étrangères Bert Koenders a lancé la proposition de partager le siège. L’Italie commencerait en 2017, suivi par les Pays-Bas en 2018. Le journal précise qu’une motion sur cette proposition sera davantage développée avec la Norvège et sera mise au vote aujourd’hui. (VK p6)
http://www.volkskrant.nl/binnenland/nederland-en-italie-willen-tijdelijke-zetel-vn-veiligheidsraad-delen~a4329229/

A signaler

- Le NRC consacre deux pages à l’usage des drogues aux Pays-Bas qui a atteint le même niveau record qu’en 1997, avec une différence : aujourd’hui, de nombreux types de drogues « ne font plus partie d’une subculture mais elles sont devenues courantes ». (NRC p12,13)

- Le Volkskrant évoque « un nouvel acte à la Houdini » du président du Surinam, Desi Bouterse, qui organise aujourd’hui une séance parlementaire secrète. Par le biais d’un article de la constitution qui n’a jamais encore été appliqué, il souhaite éviter un procès pénal à son encontre dans l’affaire des Massacres de décembre 1982 (« Decembermoorden »), selon le journal.

- Sous le titre « L’Empereur des polders », le Volkskrant publie une interview du directeur-général de l’organisation patronale VNO-NCW [et sénateur CDA depuis juin 2015], Niek Jan van Kesteren. Le journal note qu’« après 25 ans au centre du pouvoir, le lobbyiste le plus important des Pays-Bas quitte ses fonctions ». (VK p8,9)

- Le Financieele Dagblad évoque la publication d’un rapport sur les effets d’une fermeture des centrales au charbon en 2020, publié par le bureau d’études spécialisé dans les questions énergétiques, Spring Associates, à la demande de Greenpeace Pays-Bas et l’Européen Climate Foundation. (FD p13)

- Le NRC note sur son site que des membres PvdA ont lancé une initiative pour organiser un congrès d’urgence au sujet du dispositif en faveur des demandeurs d’asile mineurs (« Kinderpardon »). Selon l’initiatrice, Esther van Dijken, « son parti ne fait pas assez pour les enfants ayant des racines aux Pays-Bas mais qui ont un statut d’illégal ». Elle croit avoir besoin d’une semaine pour rassembler les 2500 signatures nécessaires pour organiser ce congrès. Le Trouw évoque à ce sujet « la position impossible dans laquelle se retrouve la députée PvdA, Attje Kuiken ». (Trouw p 6)
http://www.nrc.nl/nieuws/2016/06/28/samsom-moet-vrezen-voor-extra-pvda-congres-over-kinderpardon

La France dans la presse néerlandaise

- Le Volkskrant mentionne la participation de 15 cyclistes néerlandais au Tour de France qui démarre samedi au Mont-Saint-Michel. (VK p38)

- Le Volkskrant évoque le projet de transfert de l’aéroport de Nantes à un nouvel emplacement à Notre-Dame-des-Landes. Lors d’une consultation locale, 55 % des habitants ont voté en faveur de ce transfert. (VK p10)

- Le Telegraaf relaye l’information selon laquelle les policiers chargés de surveiller les plages françaises seront armés cet été pour la première fois. (Telegraaf p16)

PDF - 71.8 ko
Presse néerlandaise du mercredi 29 juin 2016
Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 29/06/2016

Haut de page