Presse néerlandaise du mercredi 28 décembre 2016

Trouw  : La circulation en ville risque de devenir chaotique.
De Volkskrant : La maison de santé ne peut pas s’occuper de tout.
AD Haagsche Courant : Economisez des centaines de milliers d’euros en s’occupant mieux des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.
De Telegraaf : L’Algérie entrave le retour des demandeurs d’asile : « pas d’accord, pas de coopération »
Het Financieele Dagblad : Des contrôles plus sévères pour les sociétés « boîtes aux lettres » au Luxembourg.
Het NRC Handelsblad : Klaas Knot : la BCE doit arrêter le plus rapidement possible la planche à billets.

* * *

Klaas Knot / BCE

Dans un entretien avec le NRC, le président de la banque centrale néerlandaise (DNB) appelle la banque centrale européenne (BCE) à arrêter rapidement son programme de rachat massif de dettes publiques. Le quotidien rappelle que le programme rencontre beaucoup d’opposition aux Pays-Bas, de la part des députés notamment, du fait que les taux d’intérêts bas impactent les fonds de pension, les banques et les épargnants. Dans l’entretien, Klaas Knot appelle les députés à arrêter de critiquer la BCE. Il y souligne l’importance de l’indépendance de la banque centrale européenne : « ce serait bien que les politiques ne mènent pas de débats publics sur la politique monétaire ». Il critique des parlementaires comme Pieter Omtzigt (CDA), qui voulait que le gouvernement saisisse le tribunal pour obliger la BCE à arrêter son programme de rachats massifs. Klaas Knot exprime également ses préoccupations à l’égard du manque de réformes dans les pays de l’Europe du Sud : « c’est de plus en plus difficile de mener une politique monétaire unique (…). A la fin, aucun régime monétaire résiste s’il y a des Etats-membres qui ne souhaitent pas défendre leur compétitivité ». (p1, p8-9)

Retour des demandeurs d’asile algériens

Le Telegraaf cite en Une l’ambassadeur de l’Algérie aux Pays-Bas, Nourredine Ayadi, qui s’exprime, dans un entretien avec le quotidien, sur le retour des Algériens dont la demande d’asile aux Pays-Bas a été refusée. Dans l’entretien, l’ambassadeur déclare notamment que l’Algérie ne coopère pas à une expulsion forcée, sauf dans le cas d’un accord juridique, que le pays est prêt à conclure avec les Pays-Bas dans le cadre d’un accord plus large comprenant également une coopération juridique et économique. L’ambassadeur invite le Premier ministre Rutte à venir en Algérie avant les élections pour s’entretenir sur cette possibilité. Selon le quotidien, les municipalités et centres d’accueil néerlandais « souffrent du grand nombre des migrants en provenance de l’Afrique du Nord », dont notamment le Maroc et l’Algérie, respectivement le premier et le troisième pays d’origine des demandeurs d’asile aux Pays-Bas. Les trois derniers mois, 680 Algériens se seraient déplacés aux Pays-Bas. Le Telegraaf cite la réaction du ministère de la Sécurité et de la Justice : « Le secrétaire d’Etat Klaas Dijkhoff souhaite s’entretenir avec l’ambassadeur sur ses propos, puisque cela fait longtemps que l’Algérie n’a pas été disponible pour apporter sa collaboration au retour [des réfugiés] ». (p1, p4)

A signaler

-  Les médias néerlandais en ligne notent que le porte-parole du ministère Public néerlandais, Wim de Bruin, a déclaré, dans une réaction aux messages des médias français et italiens ce matin, que l’auteur présumé de l’attentat à Berlin, Anis Amri, est « très probablement » passé par les Pays-Bas au cours de son trajet jusqu’à Milan. Des images de vidéosurveillance auraient démontré qu’il a été à la gare de Nimègue, le 21 décembre vers 11.30 heures. La Chambre n’a pas soutenu la demande faite par Geert Wilders (PVV) d’un débat d’urgence à la Deuxième Chambre. Cependant, la Chambre a demandé une lettre du gouvernement à ce propos. http://www.volkskrant.nl/binnenland/vergeefse-oproep-wilders-aan-kamer-over-reis-amri~a4440789/

-  Le Trouw consacre un article à la mise en place, par plus de cinquante municipalités, de zones d’interdiction de feux d’artifice cette année. L’AD note pour sa part que malgré le nombre croissant de ces zones d’interdiction et l’opposition de groupes d’action, le groupement d’intérêts des commerçants des feux d’artifice « Pyrotechniek Nederland » prévoit une croissance des ventes d’entre 3 et 5% par rapport à l’année dernière avec un chiffre d’affaires de 69 million d’euro cette année. (Trouw p4-5, AD p7)

-  Dans la rubrique Opinion du NRC, l’ancien sénateur du VVD, Ben Swagerman, et l’ancien élève de la London School of Economics, Silvio Erkens, plaident pour que les Pays-Bas, dans la situation internationale actuelle, renforcent leurs liens avec les partenaires européens et transatlantiques. (p16)

-  Le NRC publie un reportage sur « une année avec Ahmed Aboutaleb », Maire de Rotterdam. (p12-13)

La France dans la presse néerlandaise

-  Le Trouw note que le maire de Beaucaire en Provence a créé une « Rue du Brexit » dans sa municipalité, chose pour laquelle il a été moqué sur les réseaux sociaux « parce qu’il s’agit d’une petite rue qui tourne en ronds et commence et finit dans la Rue Robert Schuman », un des fondateurs de l’UE. (p13)

PDF - 156.3 ko
Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 28/12/2016

Haut de page