Presse néerlandaise du mercredi 2 novembre 2016

- Trouw : Les Pays-Bas devraient mettre fin à l’adoption [internationale].
- De Volkskrant : Le chef de la police [nationale] contribuait au gaspillage d’argent.
- AD Haagsche Courant : Champ libre pour l’imam “prêcheur de la haine”.
- De Telegraaf : Une vague de plaintes sur la pension vieillesse AOW.
- Het Financieele Dagblad : Bpost prépare une nouvelle offre sur PostNL.

* * *

Accord d’association avec l’Ukraine

L’AD rend compte des débats de politique générale (Algemene Politieke Beschouwingen) qui se sont tenus hier au sénat avec les membres du gouvernement. Le journal note que la Première Chambre accordera du temps au Premier ministre Rutte pour atteindre, à Bruxelles, un accord permettant aux Pays-Bas de ratifier l’accord d’association avec l’Ukraine. Le Telegraaf a fait un tour parmi les sénateurs et note que « le groupe parlementaire CDA de la Première Chambre a bel et bien donné un signal rassurant à Rutte en ce qui concerne leur soutien à l’accord ». Le Trouw évoque le mécontentement des membres CDA sur l’attitude de la direction de leur parti. « Il faut tout simplement signer cet accord d’association », commente Léon Frissen, président de la commission Affaires étrangères du parti. Le journal rappelle que le groupe CDA à la Deuxième Chambre est favorable à l’accord d’association, et contre un référendum consultatif. Mais son dirigeant, Sybrand Buma, souhaite tout de même que cet accord ne soit pas ratifié. Il est d’avis qu’« une fois organisé, les résultats d’un referendum doivent être respectés ». Le Volkskrant s’intéresse à la relation difficile qui existerait entre Rutte et Buma et constate qu’« un semestre avant les élections, ces deux opposants sont mêlés dans un jeu précaire, avec comme mise l’accord d’association avec l’Ukraine ». Le journal rappelle qu’il manque, à la coalition, 17 sièges pour obtenir une majorité au sénat. Le D66 (10 sièges) pencherait pour un soutien. Le groupe parlementaire indépendant (OSF, 1 siège) voterait également pour. Un vote favorable de la moitié du groupe CDA (12 sièges) pourrait donc sauver l’accord. Les sénateurs CDA auront, le moment venu, la liberté de voter comme ils le souhaitent, note le journal qui se base sur les sources proches du CDA. [Voir aussi RdP du 31 octobre 2016](AD p3, Telegraaf p8, VK p4, Trouw p3)
http://www.volkskrant.nl/binnenland/senatoren-cda-mogen-zelf-beslissen-over-oekraineverdrag~a4406919/

Police nationale

Les médias, dont le Volkskrant, évoquent la conférence de presse, hier, du chef de la police nationale, Erik Akerboom, lors de laquelle celui-ci a annoncé que son prédécesseur, Gerard Bouman, a été « co-responsable du détournement et du gaspillage de l’argent du comité d’entreprise central (COR) ». Il y a un mois, M. Akerboom avait déjà porté plainte contre Frank G., président du COR, qui est accusé d’escroquerie, de détournement et de faux en écriture. La question se pose si M. Bouman avait « laissé faire » le président du COR afin d’obtenir plus facilement du soutien pour la réalisation de grandes réformes au sein de la police. Le journal rappelle que M. Bouman avait été chargé de la transformation de 26 corps de police régionaux dans une seule organisation de police nationale. Le gouvernement ouvrira une enquête indépendante. (VK p1)
http://www.volkskrant.nl/binnenland/politiechef-droeg-bij-aan-geldverspilling-gerard-vindt-het-goed-was-de-teneur~a4406954/

A signaler

- Le Volkskrant évoque une enquête réalisée par un ancien général néerlandais, Patrick Cammaert, à la demande du chef de l’ONU Ban Ki-Moon, sur la mission de paix « Unmiss » au Sud Soudan. Il constate que cette mission a échoué en ce qui concerne la protection des citoyens par les casques bleus au moment où les combats se sont déclenchés entre les troupes du gouvernement et les rebelles. (VK p2)

- Le Financieele Dagblad annonce que Han Busker a été proposé, par la direction générale du FNV, comme candidat pour la présidence de cette fédération syndicale. Le FNV se retrouve sans président depuis le mois de juillet, moment où Ton Heerts avait quitté sa fonction de façon inattendue. (FD du 1er novembre, p2)

- Le Telegraaf évoque les effets négatifs sur la société de la croissance du trafic de cocaïne via le port de Rotterdam. La police, le ministère public et le maire de Rotterdam ont exprimé leurs préoccupations. Cette année, quelques 12 000 kilos de cocaïne ont déjà été saisis, selon le journal. (Telegraaf du 1er novembre - p1,4)

La France dans la presse néerlandaise

- Les médias publient des articles sur les migrants séjournant à Paris depuis le démantèlement de la ‘jungle’ de Calais : « Calais II explose » (Telegraaf p18), « Calais se situe désormais à Paris » (Trouw p16), « De petites ‘jungles’ émergent à Paris » (VK du 1er novembre - p13).

Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 02/11/2016

Haut de page