Presse néerlandaise du mercredi 1er juin 2016

Trouw : Les maires craignent des ‘répercutions à la Van-Rey’.
De Volkskrant : Suspecté à cause d’une voiture trop chère.
AD Haagsche Courant : La Turquie nous pique les Syriens diplômés.
De Telegraaf : L’Etat fait monter les prix.
Het Financieele Dagblad  : Zalando prépare une prise de pouvoir dans le secteur de la mode.
NRC Handelsblad  : Une impasse totale en Belgique.

* * *

Pays-Bas / cocaïne

Le Telegraaf évoque en première page la place des Pays-Bas comme ‘port de transit’ de la cocaïne en provenance d’Amérique du Sud. En moins de dix mois, la police et la douane ont intercepté plus de 30.000 kilos d’une valeur de 1,5 milliards d’euros. Ce qui ne représente selon le commissaire Wilbert Paulissen qu’un quart de la quantité qui arrive aux Pays-Bas cachée dans des containers, dans les cales de navires, ou larguée devant les côtes pour être récupérée plus tard. Le quotidien évoque également le rôle grandissant des gangs de motards qui offrent un service ‘tout compris’ en achetant la cocaïne, en organisant le transport vers les Pays-Bas et en la distribuant en Europe. Selon Maurice Luxembourg du programme Drogues de la Police nationale : « les premiers membres des divisions néerlandaises de gangs de motards ont déjà été signalés en Amérique du Sud. (Tg p1-3)

Racisme au sein de la police

Les medias évoquent les messages publiés sur les médias sociaux par le rappeur néerlandais Typhoon à propos d’un contrôle au faciès par la police dont il a été victime. Il avait été arrêté lundi soir parce que les policiers avaient estimé que « sa couleur de peau et son âge ne correspondaient pas à sa voiture, jugée trop chère. Le même soir, le policier concerné a reconnu qu’il croyait qu’il s’agissait de “l’argent provenant du trafic de drogue” et s’en est excusé. Le ministre Van der Steur (Sécurité et Justice) a appelé le rappeur à partager son expérience avec la police. Il a reconnu que Typhoon a été victime d’un contrôle au faciès touten soulignant qu’il s’agissait d’un incident : “cela arrive, parfois inconsciemment, parfois consciemment mais pas structurellement”. Dans une réaction, Diederik Samsom a reconnu que « le racisme et la discrimination sont profondément ancrés dans la société néerlandaise ». Les journaux annoncent que Typhoon a accepté l’invitation du ministre Van der Steur de participer à une campagne contre le racisme au sein de la police. (NRC p2, Tr p5, VK p4-5)

A signaler

- Le NRC évoque le rapport de l’UWV (pôle emploi) sur le marché du travail pour 2016 et 2017 qui prévoit une croissance de plus de 200.000 emplois, dans le secteur de l’intérim notamment. L’UWV s’attend à ce que le nombre d’allocations chômage diminue les prochaines années de 59.000 pour atteindre 387.000 (pE2)
- La Taalunie, créée en 1980 et chargée de la promotion de la langue néerlandaise dans le monde, fait l’objet d’un rapport critique du comité d’enquête présidé par l’ancien député CDA Jan Schinkelshoek qui reproche à l’organisation néerlando-flamande d’être trop repliée sur elle-même. (NRC p 1, 2, 4 et 5)
- Le Volkskrant publie un entretien avec Robby Berenstein, secrétaire général du syndicat surinamien C-47. (p15)
- Sous le titre « La vie est devenue en 20 ans 31% plus chère », le Telegraaf évoque les chiffres du Bureau central des statistiques, publiés aujourd’hui, sur l’évolution des prix entre 1996 et 2016. (p 1,4 et 5)
- L’AD s’attend à une confrontation dure entre les partis de la coalition (VVD et PvdA) sur la poursuite de la contribution néerlandaise à MINUSMA au Mali. La mission arrive à terme à la fin de cette année et le gouvernement néerlandais doit prendre une décision sur un éventuel prolongement. Le quotidien s’interroge sur la capacité de la défense de continuer cette mission et observe que les députés VVD laissent entendre dans les coulisses qu’ils ne souhaitent pas de prolongement alors que le PvdA est très attaché à la présence néerlandaise notamment Bert Koenders, ancien chef de la MINUSMA. (p3)

La France dans la presse néerlandaise

- Le Telegraaf évoque la « grande turbulence sociale » en France à la veille du championnat européen de football. Il retient que 53% de la population perd patience et souhaite que les manifestations se terminent.
- Le FD relève la grève à la SNCF « alors que les équipes des différents pays arrivent vendredi ». Il note que le PDG de la SNCF, Guillaume Pépy, est « furieux » à cause des concessions faites par le gouvernement aux syndicats. Sur la même page, le correspondent du quotidien évoque les préconisations du think tank France Stratégie sur l’emploi en France. (p4)
- Le Trouw retient l’intention de grève des pilotes d’Air France dans le cas où la direction maintient son projet d’économies de 30 millions d’euros. Il note également que le syndicat français des pilotes SNPL reproche à la direction d’avoir « transféré des activités essentielles aux Pays-Bas comme le travail des pilotes, stewards et stewardesses et du personnel au sol ». (p17)

PDF - 153.6 ko
Presse néerlandaise du mercredi 1er juin 2016
Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 01/06/2016

Haut de page