Presse néerlandaise du mardi 29 mars 2016

Trouw : Arrestations à Rotterdam suite aux informations sur un attentat en France.
De Volkskrant : Est-ce que Palmyre va redevenir comme avant ?
AD Haagsche Courant : Les habitations pour les séniors deviennent rares.
De Telegraaf : Les voyages en avion deviennent plus chers.
Het Financieele Dagblad  : Un accord controversé sur le parc Beekse Bergen.

* * *

Défense

L’AD de samedi publie en Une le cri d’alarme de l’ancien chef d’état major de l’armée terrestre Mart de Kruif sur l’état déplorable du matériel. Il estime que plus de la moitié des véhicules de l’armée ne peut être mobilisée à cause de vingt ans d’économies. Il évoque également un « manque grave » de munitions. Le journal note que, pour le général, l’armée néerlandaise se voit confrontée à un choix fondamental : une armée plus petite ou l’injection de beaucoup d’argent. L’AD rappelle que l’OTAN avait récemment indiqué que les Pays-Bas réservaient trop peu d’argent pour l’armée. Selon la ministre Hennis (Défense) il faudra au moins 2 milliards d’euros. En page 13, l’AD publie un entretien avec Mart de Kruif.

Arrestations à Rotterdam

Tous les quotidiens notent que la police néerlandaise, après avoir reçu des informations de la part des autorités françaises, a arrêté dimanche le Français Anis B., recherché par la justice française après la perquisition de l’appartement de Reda Kriket à Argenteuil, pendant laquelle la police avait trouvé le numéro de téléphone d’Anis B. Le Trouw note qu’il sera vite extradé et précise que la police néerlandaise a interpellé également trois autres hommes, d’origine algérienne, suspectés d’être impliquées dans des actes terroristes. Ils seront probablement traduits devant un juge néerlandais. Le maire de Rotterdam a exprimé sa satisfaction sur le déroulement de l’intervention. Ce soir, une réunion est organisée avec le maire, les représentants du Ministère public, la police et les habitants du quartier.

A signaler

- Sous le titre « Les Pays-Bas sont naïfs vis-à-vis du salafisme », le FD (p4) du samedi publie un entretien avec Ahmed Marcouch, député PvdA. Il y plaide pour le recrutement de plus d’agents d’allochtones dans les équipes de police de proximité.
- Dans une analyse, le Volkskrant (p28-29) de samedi évoque les thèmes que le prochain gouvernement devra traiter tels que : la refonte du système de retraites et du système fiscal ; plus de libéralisation ou, au contraire, la nationalisation du système des soins ; la flexibilité sur le marché de travail ; une augmentation éventuelle des moyens pour la sécurité et la défense.
- Le Volkskrant (p30) de samedi relève les derniers chiffres du Bureau central des statistiques (CBS) sur la reprise économique. Selon le CBS « l’économie semble se rétablir au niveau d’avant la crise ».
- Dans le cadre du référendum sur l’accord d’association avec l’Ukraine, le NRC de samedi publie un débat entre Emile Roemer du SP (contre) et Alexander Pechtold du D66 (pour). Le Trouw de samedi publie un débat entre Emile Roemer et Marit Maij du PvdA (pour).
- Tous les quotidiens évoquent le débat qui aura lieu aujourd’hui à la Deuxième Chambre avec le Premier ministre Rutte et le ministre de la Sécurité et de la Justice Van der Steur sur les attentats à Bruxelles. Les députés souhaitent une meilleure coopération entre les différents services de sécurité européens. L’opposition a adressé une lettre avec 166 questions au ministre Van der Steur, notamment sur le passage de d’Ibrahim El Bakraoui, un des suspects des attentats de Bruxelles, aux Pays-Bas (voir le RdP du 24 mars)

La France dans la presse néerlandaise

- Le Volkskrant (p2) évoque l’arrestation jeudi et la mise en cellule d’isolement de Florence Hartmann, journaliste française et ancienne porte-parole du tribunal pénal international de l’ex-Yougoslavie, par les gardes du tribunal et la police néerlandaise alors qu’elle se trouvait à l’extérieur du tribunal pour écouter le verdict sur Radovan Karadzic. Le Volkskrant précise que Florence Hartmann a été arrêtée parce qu’elle devait une somme d’argent qu’elle ne payait pas. De ce fait la sanction avait été transformée en 7 jours d’emprisonnement.

PDF - 77.6 ko
Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Dernière modification : 29/03/2016

Haut de page