Presse néerlandaise du mardi 17 mars 2015

- Trouw : La perte de Bibi donnera un autre ton.
- De Volkskrant : Le fond de pensions APG va finalement investir dans l’énergie éolienne offshore.
- AD Haagsche Courant : Aysha et Luca habitent maintenant au Califat.
- De Telegraaf : Attaque par le bourreau des taxis.
- Het Financieele Dagblad : Le Damrak aussi élevé que Wall Street.
- NRC Handelsblad : Poutine provoque à nouveau l’Ouest.

* * *

Elections provinciales demain

- Les journaux rendent compte des élections provinciales de demain. Geert Wilders et Alexander Pechtold, leaders respectifs du PVV(1) et du D66(2), ont débattu hier dans l’émission télévisée EenVandaag (De Volkskrant, p.6 ; De Telegraaf, p.4-5).
- Le Volkskrant publie une double page sur les sujets sensibles qui inquiètent les habitants des différentes régions, tels que les parcs d’éoliennes, les daims, le trafic aérien ou encore les élevages intensifs. Le Telegraaf met en avant les points forts et les points faibles des différentes provinces. Les provinces d’Utrecht et de Hollande-du-Nord3 sont les plus importantes et les plus dynamiques pour relancer l’économie néerlandaise.

A signaler

- Le fonds de pension APG, par ailleurs le plus grand aux Pays-Bas et l’un des plus importants au monde, s’est finalement décidé à investir dans un parc éolien en mer du Nord. (De Volkskrant, p.27)
- Le Trouw relève qu’en raison de la concurrence en particulier en provenance d’Asie, la flotte de la compagnie aérienne Martinair est passée de 10 à 4 avions. 110 pilotes ont ainsi perdu leur emploi. Cette compagnie « petite sœur » de KLM ne transporte depuis 2011 plus qu’exclusivement des bagages, après avoir transporté des passagers pendant 53 années (Trouw, p.16).
- Le journal AD indique que les enseignants vont bientôt recevoir une formation spéciale et gratuite pour détecter les élèves en voie de radicalisation. (p. 3)

La France dans la presse néerlandaise

- Het Financieele Dagblad note que la France devient à nouveau attractive pour les investisseurs étrangers. Le président Hollande voit cette bonne nouvelle comme un coup de pouce, bien que cette hausse des investissements ne se soit pas traduite par une hausse du nombre d’emplois. (p.11)
- La France s’est récemment opposée à ce que la Belgique frappe une pièce de deux euros commémorant l’ultime défaite de Napoléon. Dans la rubrique « Lettres des lecteurs » du Financieele Dagblad, un lecteur qualifie cette opposition d’ « arrogance française ».
- La presse néerlandaise évoque les élections législatives en Israël. A cette occasion, un reportage sur des juifs français émigrés à Tel Aviv est à lire dans De Volkskrant (p.4 et 5).
- De Telegraaf s’intéresse à la montée du Front National en France, et cite François Hollande qui s’exprimait récemment dans le Parisien, ainsi que Manuel Valls qui disait hier soir dans le Grand Journal « avoir peur du Front National » (p.21).
- Les fonds récoltés à la vente aux enchères d’un album d’Astérix datant de 1971 vont être reversés aux familles des victimes des attentats contre Charlie Hebdo. (De Volkskrant, p.V11)
- Le concours de la Chanson Française a eu lieu ce dimanche à la Haye. De Telegraaf en fait mention page 23.

Notes :
1. PVV : Partij Voor de Vrijheid, en français Parti pour la liberté, extrême-droite.
2. D66 : Democraten 66, en français Democrates 66 (car fondé en 1966), social-libéral.
3. Cette province est appelée Noord-Holland en néerlandais, et peut aussi porter le nom de Hollande-Septentrionale en français. Sa capitale est Haarlem, tandis que la ville la plus peuplée est Amsterdam.

Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad (financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad (centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 20/03/2015

Haut de page