Presse néerlandaise du mardi 13 décembre 2016

Trouw  : La garde des enfants reste une tâche pour les femmes.
De Volkskrant : Des pères qui gardent les enfants.
AD Haagsche Courant : Les lycées professionnels perdent trop de temps avec des cours de mise à niveau.
De Telegraaf : Les intentions de Wilders.
Het Financieele Dagblad : Shell construit le deuxième grand parc d’éoliens devant la côte de Borssele.
Het NRC Handelsblad : Le Ministère public veut une loi plus sévère pour arrêter la vague de crimes.

* * *

Emancipation de la femme aux Pays-Bas

Le Trouw consacre sa Une au rapport bisannuel du Bureau central des statistiques (CBS) et du Bureau de planification socio-culturelle (SCP) sur l’émancipation de la femme aux Pays-Bas. Selon ce rapport, publié aujourd’hui, le nombre de femmes actives n’augmente que légèrement depuis 2009. 71% des femmes travaillaient en 2014, mais beaucoup d’entre-elles ne travaillaient que quelques heures par semaine, observe le Trouw. Il ajoute que 25% des femmes s’arrêtent de travailler après le premier enfant. Presque 50% des hommes et 33% des femmes, qui n’ont pas encore d’enfants, estiment qu’une femme est plus à même de s’occuper des enfants qu’un homme. Wil Portegijs du SCP explique que presque tous les jeunes souhaitent plus tard un partage équitable des tâches domestiques : « mais cela change après la venue d’enfants ». Le nombre de femmes économiquement indépendantes - avec des revenus supérieurs au revenu de solidarité- a augmenté pour atteindre 54% des femmes, contre 44% il y a dix ans. Le Volkskrant, de son côté, consacre un article aux pères qui ont décidé de prendre un congé parental ou de rester un jour par semaine à la maison pour s’occuper des enfants. (6-7)

Traité d’association entre l’Ukraine et l’Europe

Le Volkskrant relève que les chefs d’Etat et les chefs de gouvernement européens seraient prêts à accepter l’ajout d’une déclaration juridiquement contraignante au traité qui répond aux préoccupations néerlandaises. Jeudi, le Premier ministre espère obtenir à Bruxelles un accord définitif sur le texte de la déclaration. Le Volkskrant explique qu’après le rejet par référendum du traité, le gouvernement avait extrait quatre points majeurs qui préoccupaient les Néerlandais, dont trois auraient déjà été acceptés par les autres pays : la non-obligation des Etats-membres de garantir une assistance militaire ; le droit des Etats-membres de réduire le nombre d’Ukrainiens qui veulent s’établir et travailler dans l’Union européenne ; pas de frais supplémentaires. Le fait que le Traité n’ouvre pas le droit à l’Ukraine d’adhérer à l’Union européenne est le seul point qui n’a pas encore obtenu l’accord de tous les pays, dont la Pologne notamment. Le Volkskrant souligne que la déclaration ne change pas le texte du traité mais qu’elle facilite son interprétation. Après l’obtention de l’accord des autres pays sur l’ajout de cette déclaration, Le Sénat et la Deuxième Chambre doivent encore donner leur aval. Les partis d’opposition ont demandé un débat avec le Premier ministre à la Deuxième Chambre avant son départ à Bruxelles.

A signaler

- La presse relève que, jusqu’aux élections de mars 2017, Attje Kuiken succède à Diederik Samson à la tête du groupe parlementaire PvdA à la Deuxième Chambre, du fait que le nouveau chef de file du PvdA, Lodewijk Asscher, siège également au gouvernement. [RdP du 12/12]

- Hier, le ministre Kamp (Affaires économiques) a annoncé que Shell va construire, ensemble avec Eneco, Mitsubishi et Van Oord, le deuxième grand parc d’éoliens Borssele devant la côte de Zélande. (FD p1 ; Tg p21)

- Le Telegraaf note que Air France-KLM renonce à son projet de créer une division à part pour les activités de maintenance. Le projet avait rencontré beaucoup d’opposition, en France et aux Pays-Bas. Le quotidien précise que Franck Terner, DG d’Air France de la branche maintenance, a souligné la nécessité d’une organisation plus efficace : « le statut quo n’est pas une option ». (p23)

- Le Telegraaf prévoit une large majorité parlementaire cet après-midi pour la proposition de loi controversée du secrétaire d’Etat Dijkhoff (Sécurité et Justice) : la loi sur la criminalité informatique III. Elle permettra aux policiers de hacker eux-mêmes des ordinateurs, serveurs ou portables, voire de supprimer des données dans certains cas précis. (p6)

- Le Telegraaf publie ce matin une grande interview de Geert Wilders. Samedi, Wilders avait déclaré qu’il ambitionnait le poste de Premier ministre et qu’il voulait faire « table rase » aux Pays-Bas. Ces derniers propos, tenus après son jugement, avaient été interprétés par beaucoup comme une volonté de remplacer les juges. Dans l’entretien, il nie vouloir remplacer les juges. Avec le terme « table rase » il a voulu exprimer sa volonté de s’attaquer à « toutes les choses dont les gens ont ras le bol ».

- Le NRC note en Une que le ministère public souhaite un changement de loi qui permettrait de s’attaquer efficacement aux règlements de compte mafieux. Les procureurs Henk Mous et Koos Plooij plaident entre autres pour la pénalisation de la préparation d’un règlement de compte.

La France dans la presse néerlandaise

- Le Volkskrant évoque la découverte d’un nouveau dessin de Léonardo de Vinci en France.

PDF - 74.8 ko
Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 13/12/2016

Haut de page