Presse néerlandaise du lundi 29 février 2016

- Trouw : Le camp modéré gagne à Téhéran.
- De Volkskrant : L’hôpital universitaire Erasme MC va donner des « cours de botox ».
- AD Haagsche Courant : Des Syriens suspects aux Pays-Bas.
- De Telegraaf : Les chemins de fer néerlandais de nouveau sur les rails.
- Het Financieele Dagblad : Le G20 apaise la crainte d’une guerre des devises étrangères.

* * *

Emplois

L’AD de samedi note en Une la création vendredi dernier à Utrecht d’une « large alliance des syndicats, des patrons, des maires, des experts immobiliers et du ministère des Affaires économiques » pour tenter de recaser les dizaines de milliers de personnels des chaines de magasins qui ont récemment fait faillite, et de trouver d’autres destinations pour les locaux vides. Le journal rappelle que la seule faillite de V&D laisse 360.000 m2 de locaux vides répartis dans 59 villes. Le Telegraaf évoque quant à lui les difficultés à trouver des emplois fixes dans les PME, les patrons craignant de ne pouvoir payer les indemnités en cas d’un licenciement. Dans ce contexte, l’AD de ce jour retient les derniers chiffres du Bureau central des statistiques (CBS) selon lesquels le nombre de personnes dépendant de l’équivalent du RSA ne cesse d’augmenter. Fin décembre 2015, 450.000 personnes percevaient le revenu minimum, soit 16.000 personnes de plus qu’en 2014, parmi lesquelles 11 000 ont plus de 45 ans.

Personnes suspectées de crimes de guerre

Sous le titre « Des Syriens suspects aux Pays-Bas », l’AD se fait l’écho en Une d’une lettre du secrétaire d’Etat Klaas Dijkhoff, adressée aujourd’hui à la Deuxième Chambre, dans laquelle il informe les députés des résultats d’une enquête réalisée en 2015 par le service d’immigration et de naturalisation (IND). Il en ressort que ce service disposerait de suffisamment de preuves pour pouvoir incriminer vingt personnes de crimes de guerre aux Pays-Bas. Le quotidien précise que le secrétaire d’Etat n’a pas souhaité donner plus de précisions sur la nature des crimes et ajoute que ces personnes, qui sont arrivées aux Pays-Bas comme demandeurs d’asile, ne peuvent être extradées à cause des traités internationaux.

M. Laurent Pic, ambassadeur de France aux Pays-Bas

Sous le titre « Au revoir ! », le Telegraaf de samedi (p35) souhaite « bonne chance » à l’ambassadeur de France aux Pays-Bas Laurent Pic, qui a été « rappelé à Paris pour devenir directeur de cabinet du ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault ».

A signaler

- Le référendum sur le traité d’association avec l’Ukraine : Le NRC de samedi (p4) note que le syndicat patronal VNO-NCW a fait « un don de 37.000€ au camp qui plaide en faveur du traité ».

- Le Volkskrant du samedi (p12/13) consacre un article aux services de renseignements militaires, le MIVD.

- Le FD du samedi (p7) publie un entretien avec Martin van Rijn, secrétaire d’Etat en charge de la Santé publique.
- Le Trouw de samedi note en Une que le nouveau directeur de la police nationale Erik Akerboom juge l’actuelle structure trop rigide, et qu’il souhaite donner plus de latitude aux unités régionales. En page 8/9, le journal publie un entretien avec Erik Akerboom.

La France dans la presse néerlandaise

- Le Trouw (p12) évoque le projet du milliardaire chinois Wang Jianlin de créer un parc d’attraction de 80 hectares au Nord-est de Paris.

- Le Volkskrant (p14) rend compte d’une arrestation par la police algérienne d’une personne suspectée d’être impliquée dans les attentats de Paris de novembre 2015.

- Le NRC de samedi (p28) publie une interview de Marceline Loridon-Ivens.

- Le FD de samedi (p3) informe qu’un des projets, annoncés par Air France vendredi, « prévoit le départ volontaire de 1 400 membres du personnel ».

- Dans le NRC de vendredi (p17), le chroniqueur Luuk van Middelaar regrette l’absence de la France dans le débat politique européen et le déséquilibre que cela crée dans le débat sur la crise migratoire.

PDF - 57.7 ko
Presse néerlandaise du lundi 29 février 2016
Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 29/02/2016

Haut de page