Presse néerlandaise du lundi 25 janvier 2016

Trouw : Le ministère va informer les demandeurs d’asile sur les droits des homosexuels.
De Volkskrant : Voitures : des contrôles plus sévères pour les nouveaux modèles
AD Haagsche Courant : Le syndicat policier demande la fin des contrôles radar.
De Telegraaf : Un cri d’alarme à propos de Schengen.
Het Financieele Dagblad : La Rabobank vend sa filiale De Lage Landen.

* * *

Crise migratoire

Schengen : Le Telegraaf (p1 et 4) se fait l’écho des préoccupations du patronat, du secteur de transport et des économistes à l’égard des conséquences économiques que pourraient générer une réintroduction des contrôles à la frontière. Selon les calculs de Transport et Logistique Nederland (TNL), une attente moyenne d’une heure par camion à la frontière pourrait générer des frais supplémentaires de 600 à 700 millions d’euros par an. Le journal rappelle que les ministres européens de la Justice et de l’Intérieur se réunissent aujourd’hui à Amsterdam où ils discuteront, entre autres, de l’avenir de l’Espace Schengen. (voir aussi FD p4). Dans ce contexte, le Volkskrant (p18) publie une tribune du ministre des Affaires étrangères polonais Witold Waszczykowski sous le titre « Quelle sorte d’Union européenne souhaiterait avoir la Pologne ».

Droits LGBT : Le Trouw consacre sa Une à l’initiative du ministère de l’Education d’organiser des séances d’information sur les droits des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres dans les centres d’accueil de demandeurs d’asile avec la méthode « Gay straight alliance », utilisée dans les écoles. Il précise que la ministre Jet Bussemaker organisera à cet effet une réunion avec le COA (organe central d’accueil de demandeurs d’asile), des adjoints au maire et la COC (association pour la défense des intérêts des personnes homosexuelles).

Calais : Le Volkskrant de samedi (p33) évoque « l’indignation » des syndicats et politiques néerlandais suite à la remarque de la Commissaire européenne Violeta Bulc (Transport) à la Deuxième Chambre selon laquelle « la situation à Calais serait normalisée ». Pour le député CDA Martijn van Helvert, il y a une différence notoire entre la constatation de la Commissaire et celle du secteur des transports. Récemment encore, le syndicat CNV a appelé TNL, dans une lettre ouverte, à prendre position contre les sociétés qui forcent leurs conducteurs à passer contre leur gré par Calais pour se rendre en Angleterre.

A signaler

- Le FD (p2) note que Klaas Knot, président de la Banque centrale néerlandaise, dans le programme télévisé « Buitenhof » a appelé le gouvernement à continuer de réduire le déficit budgétaire.
- L’AD retient en Une que le syndicat policier souhaite reporter les contrôles radar, les valeurs mesurées par les nouveaux appareils mobiles n’étant pas fiables.
- La confédération syndicale FNV et le gouvernement vont investir ensemble 9,8 millions d’euros pour accompagner 800 chômeurs, qui habitent dans les régions transfrontalières, dans leur recherche de travail en Belgique ou en Allemagne. Le ministre Lodewijk Asscher (Affaires sociales) espère qu’ainsi « dans le futur, quelques milliers de chômeurs pourraient retrouver du travail dans les régions transfrontalières des pays voisins ». (L’AD (p7) ; le Trouw p7)
- Le FD de samedi (p1,2 et 3) évoque les difficultés financières auxquelles est confrontée la confédération syndicale FNV.

La France dans la presse néerlandaise

- Le FD (p3) évoque la publication de « La France pour la vie » de Nicolas Sarkozy
- Le FD de samedi (p8 et 9) consacre un article au chômage des jeunes en France.

PDF - 137.8 ko
Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 25/01/2016

Haut de page