Presse néerlandaise du lundi 25 avril 2016

Trouw : Arrestation Ebru Umar : Etait-ce Ankara ou un délateur ?
De Volkskrant : Beaucoup plus de sponsoring par l’industrie pharmaceutique.
AD Haagsche Courant : Le pouvoir qu’exerce Erdogan sur nos dirigeants.
De Telegraaf : Peur des Turcs.
Het Financieele Dagblad : Uber compte sur une nouvelle opportunité en Europe.

* * *

Arrestation de la journaliste Ebru Umar

Toute la presse évoque l’arrestation samedi de la journaliste néerlando-turc Ebru Umar après un article critique à l’égard du président Erdogan. La journaliste a été libérée entre-temps mais n’a pas le droit de quitter la Turquie. Elle craint d’avoir été dénoncée aux Pays-Bas « parce que personne ne me connaît en Turquie ». Le Telegraaf rappelle que la semaine dernière, le consulat turc aux Pays-Bas avait lancé un appel aux citoyens turcs à signaler toute forme de critique contre le président Erdogan (RdP du 22/04). Le quotidien reproche au gouvernement sa réaction « molle » et note que le ministre des Affaires étrangères Bert Koenders « n’a qualifié l’arrestation que de regrettable » alors que l’appel à intervenir, adressé au gouvernement sur les medias sociaux et à la Deuxième Chambre, devenait de plus en plus insistant. Le journal observe que l’opposition craint qu’Erdogan gagne en influence aux Pays-Bas. Une crainte que Rutte a qualifié vendredi d’ « absurde ». l’AD précise en Une que, dans les coulisses, Rutte et Koenders ont bel et bien protesté et affirmé que la Turquie, dans ces conditions, ne pourra jamais faire partie de l’UE. Mais Rutte, comme la chancelière Merkel, marche sur des œufs quand il s’agît de défendre les valeurs du monde occidental contre le président Erdogan depuis l’affaire Jan Böhmermann : « tout le monde sait que les trois millions de réfugiés en Turquie, que l’Europe veut absolument garder là-bas, donnent du pouvoir à Erdogan. Et il le fait bien sentir ». Plusieurs quotidiens publient les réactions des hommes politiques et des journalistes suite à l’arrestation d’Ebru Umar. (Tr p4 ; AD p3)

GroenLinks

Les quotidiens évoquent le congrès du parti GroenLinks, qui s’est tenu samedi à Amersfoort, et la montée du parti dans les sondages. L’AD note que, selon l’institut de sondage Maurice de Hond, le parti disposerait actuellement de 16 sièges virtuels. Un succès qui serait dû à Jesse Klaver, 29 ans et depuis 11 mois chef de file du parti. Depuis sa venue, GroenLinks a pu inscrire 2.223 nouveaux membres. L’AD rappelle que des élections ont lieu en mars l’année prochaine. Le Volkskrant de samedi évoque les priorités de Jesse Klaver : solidarité, plus d’écologie et l’égalité de chances pour tous. (Vk de samedi p4 et 5 ; AD p19 ; l’AD de samedi p6-7 ; Tr p8)

A signaler

- Sous le titre « l’UE va s’attaquer aux sociétés boîtes aux lettres », le Trouw de samedi relève que les 28 Etats membres suivent l’initiative de l’Allemagne, la France, la Grande-Bretagne, l’Italie et l’Espagne qui prévoit la mise en place d’un système d’échanges de données sur l’identité des véritables propriétaires des sociétés boîtes aux lettres.
- Le Volkskrant évoque l’irritation de la province de Groningue suite à une « lettre de lobbying » que Shell a adressée à la Deuxième Chambre. La compagnie met en garde contre une baisse de la production de gaz qui pourrait affaiblir les moyens économiques qui permettraient de consolider les habitations contre les secousses sismiques suite à l’extraction de gaz. Le quotidien rappelle que Shell et ExxonMobil sont propriétaires de la NAM, société néerlandaise de pétrole qui exploite le gaz de Groningue.
- L’AD de samedi évoque le mécontentement de la Belgique suite à une campagne publicitaire de KLM qui propose aux clients un billet de train gratuit entre Bruxelles, Anvers et Schiphol « et notamment le fait que KLM a planifié cette campagne plus tôt qu’initialement prévu en réaction aux attentats à l’aéroport de Zaventem ». Le Premier ministre belge a critiqué le « manque de fair play » de KLM. (AD p18)

La France dans la presse néerlandaise

- Grâce aux Panama Papers, Pierre Moscovici a du succès dans sa lutte contre l’évasion fiscale, note le FD en marge d’un entretien avec le commissaire européen. (FD p5)
- Dans le FD de samedi, un entretien est à lire avec l’économiste français Olivier Blanchard. (p4)
- Le Volkskrant de samedi évoque la signature à l’ONU de l’accord sur le climat qui a été conclu à Paris. Selon les attentes, 175 pays signeront cet accord.

PDF - 81 ko
Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 25/04/2016

Haut de page