Presse néerlandaise du lundi 24 octobre 2016

Trouw : Beaucoup de forêts pour le climat.
De Volkskrant : Irak : Qui fait partie de Daech ? entend-on dire entre les tentes.
AD Haagsche Courant : Des asociaux gâchent l’ambiance dans l’avion.
De Telegraaf : Grand bruit autour d’un chien cloné.
Het Financieele Dagblad : Souvent, il vaut mieux ne pas dénoncer le cybercrime

* * *

Traité d’association avec l’Ukraine

Cette semaine, le Premier ministre Rutte essaiera pour la dernière fois de sauver le traité. La ratification du traité par les Pays-Bas dépend de la bienveillance des partis D66, ChristenUnie et GroenLinks, note le Volkskrant de samedi. Les électeurs de ces partis ont voté en majorité pour le traité pendant le référendum en avril, et ils disposent ensemble d’assez de sièges au Sénat pour que le traité puisse être adopté. Mark Rutte est convaincu que les autres pays de l’UE accepteraient un « opt out » pour le paragraphe sur le soutien militaire à l’Ukraine. Ils seraient également d’accord pour préciser que le traité n’ouvre pas la voie à l’adhésion à l’Union européenne, ni à la libre circulation des personnes entre l’Ukraine et l’Europe, relève le quotidien. Le traité avec la clause de retrait doit toutefois être de nouveau adopté par les deux Chambres. A la Deuxième Chambre, la coalition dispose d’une majorité mais au Sénat il lui manque 17 sièges. Le Volkskrant rappelle que les électeurs néerlandais se sont exprimés il y a plus de six mois. Le jour après le référendum, Rutte avait demandé du temps. Il ne voulait pas porter préjudice à l’unité européenne avant le référendum sur le Brexit. Consultés par Mark Rutte en début de la semaine dernière, les partis D66, GroenLinks, ChristenUnie, SGP et CDA ont souligné que c’était à lui de proposer une solution avant le 1er novembre. Le CDA, contre le référendum et pour le traité, a de nouveau fait savoir vendredi dernier qu’il souhaite respecter le rejet du traité par les électeurs. (p5)

Primaires PvdA

La presse s’interroge sur les effets de primaires pour le PvdA. Le FD note qu’en organisant les primaires, le parti répond à ses militants qui, lors d’un congrès en 2012, ont demandé des élections de chef de file ouvertes, aussi accessibles aux non-adhérents, à l’instar du parti socialiste français en 2011. C’est dans ce contexte que le président du parti, Hans Spekman, avait décidé de permettre à tout un chacun de choisir le chef de file du PvdA le 9 décembre en devenant membre pendant un mois seulement pour la somme de 2 euros. Le site GeenPeil.nl, initiateur du référendum sur le traité d’association avec l’Ukraine, avait déjà annoncé sa mobilisation pour la candidature du député critique Jacques Monasch. Le Telegraaf annonce ce matin que le PvdA a retiré la possibilité d’une « adhésion éclair ». Pour voter, il faut payer 24 euros tout de suite ou donner l’autorisation d’un prélèvement automatique de 2 euros par mois pour une année d’adhésion. Le Volkskrant souligne que le prochain chef de file aura la tâche difficile de faire remonter le parti dans les sondages. Lors des élections en 2012, le parti avait obtenu 38 sièges contre 11 sièges virtuels dans les sondages récents. (FD p15 ; Vk p4 ; Tg p3)

A signaler

-  CETA : La presse de samedi et de lundi évoque l’opposition de la Wallonie au traité commercial avec le Canada. A Amsterdam, plusieurs milliers de personnes ont manifesté samedi leur solidarité avec la Wallonie. La manifestation avait été organisée par la confédération syndicale FNV, le Consumentenbond (syndicat des consommateurs), Milieudefensie (protection environnement) et SOMO. Le Trouw de samedi cite le Premier ministre Rutte. Il considère qu’un retard dans la mise en œuvre du traité n’est pas grave, contrairement à son échec. Il a souligné les avantages qu’offre le traité pour les entreprises néerlandaises. (Tr p6 ; Vk p2 )
-  La presse de samedi relève la décision de l’Afrique du Sud de se retirer de la Cour Pénale Internationale : « un coup dur pour cette Cour récente, note le Trouw qui a consacré sa Une au sujet. Le ministre des Affaires étrangères Bert Koenders a qualifié ce départ de « préoccupant ». http://nos.nl/artikel/2138949-koenders-vertrek-afrikaanse-landen-uit-strafhof-zorgelijk.html
-  Le Telegraaf évoque le conflit entre le Conseil des commissaires (RvC) de la banque ABN Amro et le ministre des Finances Jeroen Dijsselbloem sur le profil du successeur de Gerrit Zalm. (Tg p17)
-  Le Volkskrant cite le rapport trimestriel du Coordinateur national de Groningue, Hans Alders, dont il ressort que les frais liés aux dédommagements, compensations, renforcements préventifs des maisons, suite aux tremblements de terre dans cette province, ont atteint 1 milliard d’euros. (p10)
-  Le Telegraaf de samedi consacre un article à la protection armée de navires de commerce contre le piratage international par le corps de marine (équipes VPD). Un dossier politiquement sensible. Alors que le VVD aimerait pouvoir mobiliser également des équipes privées, le PvdA ne souhaite absolument pas sous-traiter des tâches militaires à des sociétés privées. (p32-33)
-  L’AD de samedi évoque les actions aujourd’hui du personnel de cabine de KLM entre 5h et 23h. (p5)

La France dans la presse néerlandaise

-  Air France-KLM : La presse de samedi évoque le départ de Frédéric Gagey d’Air France.
-  Calais : Le Trouw et le Telegraaf consacrent des articles au démantèlement du camp de réfugiés de Calais.

PDF - 90.9 ko
Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 24/10/2016

Haut de page