Presse néerlandaise du lundi 22 février 2016

Trouw : La coalition ne dirait pas non à un accord sur les allocations familiales comme celui avec la Grande Bretagne.
De Volkskrant : Des maires : laissez-nous nous occuper de l’accueil.
AD Haagsche Courant : La fermeture des frontières coûterait 100 milliards.
De Telegraaf : Les truands ont tout pouvoir en prison .
Het Financieele Dagblad  : La surcapacité en Chine inquiète.

* * *

Grande Bretagne / L’Union européenne

La presse évoque l’accord obtenu entre la Grande Bretagne et Bruxelles et relève que Boris Johnson a rejoint les partisans d’un « Brexit ». Le Trouw note en Une que la coalition aux Pays-Bas, à l’instar de la Grande-Bretagne qui a négocié ce droit à Bruxelles vendredi, pourrait également souhaiter baisser les allocations familiales pour les migrants économiques dont les enfants habitent dans un autre pays de l’Union européenne. Le quotidien cite le député VVD Anne Mulder « entièrement pour » et la députée PvdA Marit Maij « c’est négociable », tout en observant que les migrants polonais notamment, dont 17 000 enfants ont droit aux allocations familiales, seraient touchés par une telle mesure. Le Trouw (p4) remarque que « certaines réformes obtenues par la Grande-Bretagne seront valables pour tous les 28 Etats membres mais que celles-ci n’entreront en vigueur que dans le cas où la population britannique se prononce en faveur du maintien de la Grande-Bretagne dans l’Union européenne. Il s’agirait de la suppression du droit automatique aux prestations sociales pour les ressortissants d’autres pays de l’Union européenne, d’un renforcement du pouvoir des parlements nationaux en cas de désaccord sur une directive européenne et moins de régulations, cette dernière réforme étant pour le Premier ministre Rutte celle dont les Pays-Bas tireraient le plus de profit. Le FD (p2) évoque un sondage de l’institut Maurice de Hond, selon lequel 53% des Néerlandais voudraient également s’exprimer par référendum sur le maintien ou non des Pays-Bas dans l’UE.

PVV : 10 ans

Il y a dix ans, Geert Wilders, ancien député VVD, a créé le parti PVV. A cette occasion, le NRC de samedi (p22 et 23) se demande qui sont les électeurs potentiels de Geert Wilders, souvent décrits comme islamophobes et sans diplômes. Le quotidien note que ce parti, qui atteint actuellement jusqu’à 41 sièges virtuels dans les sondages, et dont Geert Wilders est le seul membre, n’a aucune base organisée. Différents instituts de sondage confirment que l’électorat de Wilders est en train de se renforcer et de se développer. Pour Tim de Beer de TNS Nipo, l’image type selon laquelle l’électeur de Wilders serait un homme « blanc, en colère et d’un certain âge » n’est plus correcte : « un quart des électeurs a moins de 35 ans ». Jeroen Kester du Politieke Barometer explique qu’une grande partie des personnes sondées estime que le PVV sait ce qu’il se passe dans la société, écoute le peuple et parle la langue du peuple. Il précise que, depuis cet été, le parti a plus de succès auprès des femmes, des jeunes et des diplômés qui, avant, ne votaient pas pour le PVV. Des conclusions que l’institut Maurice de Hond partage. (Voir aussi l’AD p12 et 13 ; le Volkskrant de samedi p6 et 7 et http://nos.nl/artikel/2088385-wilders-geen-concessies-over-terugdringen-islam.html)

A signaler

- Le Volkskrant de samedi (p30) publie un entretien avec Alard Castelein, président-directeur du Port de Rotterdam.
- Le Volkskrant consacre sa Une à la lettre ouverte des maires de Boxtel et de Heusden dans laquelle ils appellent le gouvernement à leur donner la possibilité de prendre des initiatives et de créer des structures d’accueil plus petites pour les réfugiés.
- Le Telegraaf de samedi note en Une que, selon des lanceurs d’alerte, » la prison d’Alphen aan de Rijn serait sous l’emprise de détenus et que des armes, des téléphones portables et des drogues y circuleraient en abondance ». L’édition de lundi évoque en Une « la présence de criminels néerlandais sur les côtes espagnoles où ils cultiveraient du cannabis à grande échelle ».

La France dans la presse néerlandaise

- « Verdun, cent ans après » fait l’objet d’un article dans le Volkskrant de samedi (p19)
- Le Volkskrant (p12/13) publie aujourd’hui un photoreportage sur la « jungle » de Calais

PDF - 156.7 ko
Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 07/03/2016

Haut de page