Presse néerlandaise du lundi 18 janvier 2016

Trouw : Les grandes villes veulent récompenser les professions dures.
De Volkskrant : Iran : Pas de sanctions, mais pas rassuré non plus.
AD Haagsche Courant : Les rénovations des bâtiments scolaires deviennent trop onéreuses.
De Telegraaf : A la chasse de pétrole en Iran.
Het Financieele Dagblad : Les médecins traitants s’opposent à l’industrie pharmaceutique.

* * *

Crise migratoire

Flux migratoire : Le Volkskrant (p2) évoque les réactions négatives de Geert Wilders et du VVD suite à la proposition du ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, dans un entretien avec le Süddeutsche Zeitung, de financer la surveillance des frontières extérieures de l’espace Schengen avec une taxe supplémentaire sur l’essence dans les pays membres. Jeroen Dijsselbloem (Finances) a souligné que la présidence néerlandaise du Conseil européen a comme priorité de trouver le plus rapidement possible un terrain d’entente sur les 3Mds€ pour l’accueil des réfugiés en Turquie : « Le Conseil européen a déjà pris la décision en novembre. C’est aux pays d’organiser le financement de leur contribution ».
Suicide d’un demandeur d’asile : Le Volkskrant (p6) et l’AD (p3) relèvent le suicide d’un demandeur d’asile irakien dans le centre d’accueil de demandeurs d’asile à Alphen a/d Rijn.
Trafiquants d’êtres humains : Le Volkskrant de samedi (p2) note que la Police nationale disposerait de preuves concrètes d’activités de trafiquants d’êtres humains autour des centres d’accueil des demandeurs d’asile aux Pays-Bas.

l’Ukraine / Référendum consultatif

Dans une tribune commune dans le Volkskrant (p18) Thierry Baudet et Erik de Vlieger reprochent à l’UE et l’Ukraine d’avoir mis en application l’accord d’association sans tenir compte du référendum consultatif sur ce sujet qui aura lieu le 6 avril 2016 : « Les Pays-Bas n’ont, de ce fait, pas pu ratifier cet accord qui nécessite la ratification de tous les pays de l’UE ». Ils exigent de l’Etat néerlandais d’arrêter toute application de l’accord jusqu’au moment où la population néerlandaise s’est prononcée ; de se mobiliser, en tant que président du Conseil européen, pour expliquer clairement à l’UE et à l’Ukraine que les Pays-Bas n’ont pas encore ratifié l’accord ; de demander formellement à l’UE et à l’Ukraine d’arrêter toute mise en oeuvre de l’accord par respect de la démocratie néerlandaise ; de formuler clairement toutes les possibilités politiques et juridiques au cas où la population dit « non » à l’accord et que la Deuxième Chambre demande à l’Etat de tenir compte des résultats du référendum. « Si l’Etat néerlandais ne donne pas une réaction satisfaisante à nos demandes, nous iront au tribunal pour exiger le respect des droits démocratiques de la population néerlandaise ».

A signaler

- La presse de samedi évoque l’annonce, inattendue, du départ du président de la confédération syndicale FNV, Ton Heerts.
- Erik Akerboom, actuellement secrétaire-général au ministère de la Défense, succédera au 1er mars 2016 à Gerard Bouman à la tête de la police nationale. Le Trouw de samedi (p10) explique que la Police subit actuellement une transformation importante du fait de la fusion d’un grand nombre de corps en un seul corps national.
- L’AD de samedi note qu’un tribunal spécial, de droit kosovar, chargé de se pencher sur des crimes de guerre commis pendant la guerre du Kosovo (1999-2000), ouvrira ses portes à La Haye à la demande de l’Union européenne.
- Le Trouw rend compte d’une manifestation du mouvement anti-islam Pegida à Apeldoorn hier et relève que Pegida a l’intention de tenir des manifestations dans 14 villes européennes en février. Le mouvement a l’intention de se retrouver à Prague ce samedi pour préparer l’organisation de cette manifestation.
- Sous le titre « Héro ou assassin », le Telegraaf de samedi évoque en première page l’arrestation, par le Ministère Public, d’un ancien militaire néerlandais qui était parti en Syrie pour combattre Daech. L’homme est suspecté d’avoir tué des combattants de Daech. Le Ministère Public a expliqué que les combattants néerlandais contre Daech relèvent du droit néerlandais et peuvent de ce fait être poursuivis dans le cas où ils ont commis des crimes.

La France dans la presse néerlandaise

- Le FD (p15) évoque le nouveau plan d’Air France « avec de nouveaux investissements et sans licenciements forcés ».

PDF - 158.2 ko
Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 18/01/2016

Haut de page