Presse néerlandaise du lundi 17 octobre 2016

- Trouw  : Peu de possibilités pour de nouvelles écoles primaires.
- De Volkskrant : ProRail sous contrôle d’Etat.
- AD Haagsche Courant : Mossoul : Prêt pour le coup de grâce.
- De Telegraaf : Ambassadeur rappelé à cause d’une maîtresse chinoise
- Het Financieele Dagblad : Le changement de loi rend plus difficile la transmission de l’entreprise familiale.

* * *

Primaires PvdA

Sous le titre « Pour 2 euros des « adhérents éclairs » pourront élire le chef de file du PvdA », le Volkskrant de samedi évoque la décision du parti de permettre à tout nouveau membre de participer au vote entre le 24 novembre et le 8 décembre. La direction fait ainsi des « concessions partielles » à Jacques Monasch, en lice pour être chef de file, qui voulait permettre à des non-membres de voter également. Le quotidien explique qu’il est possible d’adhérer au parti à partir de 2 euros par mois. Il souligne que rien n’empêche les détracteurs du parti de s’inscrire à partir du 7 novembre, quand tous les candidats seront connus, et de se désinscrire après avoir voté. Le flux d’adhérents éclairs pourra ainsi donner une autre dynamique au vote. En ce moment, le PvdA compte environ 50.000 militants. Jacques Monasch, député depuis 2010 et porte-parole Affaires économiques et Culture du groupe parlementaire, vise une toute autre orientation du parti. Dans une prépublication de son manifeste « De vijandige overname van de samenleving » (prise de contrôle hostile de la société), dans le NRC de samedi, il estime que « la gauche a négligé ses limites morales ». (Vk p5 ; NRC p0&D7)
Le Trouw note ce matin que Thierry Baudet, lui-même chef de file du parti Forum voor Démocratie, a commencé sur internet une pétition en faveur de Jacques Monasch. Selon le Telegraaf, GeenPeil.nl, initiateur du référendum sur le traité d’association avec l’Ukraine, pourrait également se mobiliser pour Jacques Monasch. (Tr p3 ; Tg p4)
Dans ce contexte, le FD évoque le dernier sondage de l’Institut Maurice de Hond dont il ressort qu’au sein du PvdA, 47% des membres soutiendraient la candidature de l’actuel vice-Premier ministre Lodewijk Asscher, contre 26% la candidature du chef de file actuel Diederik Samsom. Le FD observe que la position du PvdA dans les sondages est « dramatique ». (p3)

ProRail sous contrôle de l’Etat

Le Volkskrant note en Une que le gouvernement a décidé de mettre ProRail, gestionnaire d’infrastructure ferroviaire, sous contrôle direct du ministère des Infrastructures et de l’Environnement. ProRail est depuis 2004 une société de droit privé indépendante avec l’Etat comme seul actionnaire. « Le gouvernement met ainsi, après 21 ans, fin à la privatisation des chemins de fer », observe le quotidien. Le Trouw rappelle que le gouvernement avait déjà fait part de son intention de prendre le contrôle de ProRail en avril cette année, suite aux résultats décevants de la compagnie.. De surcroît, la compagnie n’informait pas correctement le ministère, ajoute le quotidien. Le NRC, de son côté, relève le mécontentement du secteur, qui craint de grands inconvénients au niveau juridique, fiscal et financier. A la Deuxième Chambre, les partis CDA et ChristenUnie se sont prononcés contre le projet d’incorporation de ProRail. Le 27 octobre, un débat parlementaire aura lieu avec Sharon Dijksma.
https://www.nrc.nl/nieuws/2016/10/17/kabinet-maakt-einde-aan-eigen-positie-prorail-4853563-a1526973

A signaler

-  Schiphol : Le FD de samedi consacre un grand dossier à Schiphol. L’aéroport se développe vite, au point qu’il risque d’atteindre le maximum de 500.000 décollages et atterrissages tolérés fin 2017 au lieu de fin 2020, comme cela avait été convenu dans le Aldersakkoord avec les riverains, les autorités locales et le secteur. (p1-3)

-  Climat - Urgenda : En juin 2015, le juge du tribunal de La Haye a décidé que les Pays-Bas devaient réduire ses émissions de gaz de serre d’au moins 25% d’ici à 2020 par rapport à 1990 au lieu des 18%, initialement prévus par l’Etat néerlandais. Le Volkskrant de samedi note que, contre toute attente, l’Etat pourrait s’approcher des valeurs imposées par le juge. Les nouveaux chiffres du troisième rapport NEV, basé sur des données du CBS, de l’ECN et du Planbureau Leefomgeving font ressortir une réduction entre 20 et 26% d’ici 2020 Le Planbureau Leefomgeving donne comme raison l’efficacité de l’actuelle politique climatique. Le quotidien toutefois observe que l’aubaine est en partie due à un changement de calculs. En 1990, les Pays-Bas aurait émis bien plus de gaz à effet de serre qu’initialement mentionné. (p5)

PDF - 58.4 ko
Presse néerlandaise du lundi 17 octobre 2016
Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 17/10/2016

Haut de page