Presse néerlandaise du jeudi 5 janvier 2017

Trouw : Des personnes âgées cherchent à vivre proches l’une de l’autre afin de pouvoir s’entraider.
De Volkskrant : Une place élevée sur la liste électorale de Wilders.
AD Haagsche Courant : L’agent de police ne croit plus dans la politique.
De Telegraaf : Comparutions immédiates : trop difficile de fournir une preuve.
Het Financieele Dagblad  : Parcs éoliens maritimes : Des centaines de milliers d’euros de dommages.
Het NRC Handelsblad : Avec une vive critique à l’égard de May et ses adeptes, le haut diplomate britannique part.

* * *

Geert Wilders / Liste électorale

Le Volkskrant publie en Une une grande photo de Vicky Meijer, juriste et eurodéputée, en précisant qu’elle fait partie des cinq premiers candidats députés sur la liste électorale du parti PVV de Geert Wilders. Celui-ci n’a révélé qu’une partie de sa liste, le reste suivra les jours à venir. Le quotidien explique que les sondages favorables ne sont pas faciles à gérer pour Geert Wilders. Le Volkskrant cite en exemple les élections de 2010, lorsque le PVV est passé de 9 députés à 24 alors que le parti n’y était pas préparé. Cinq membres ont quitté prématurément la Deuxième Chambre à cause de révélations sur leur passé douteux ou à cause d’un désaccord avec le parti. Parmi le groupe parlementaire de 2012, 3 députés ont fait défection pour continuer à titre personnel. Alors que d’autres partis disposent d’une structure composée d’un siège, d’un département de jeunes militants, d’un bureau scientifique et organisent des assemblées de militants, on ne voit rien de tout cela au PVV, observe le Volkskrant en ajoutant que cela explique que Wilders exige la « loyauté absolue » de ses candidats. (p1, 6-7)

A signaler

-  Dans une tribune publiée par le Volkskrant, Rob de Wijk, universitaire spécialisé dans les questions militaires et directeur du Centre des études stratégiques de La Haye (HCSS), et Arend Jan Boekestijn, universitaire et ancien député VVD, estiment que le temps, où les Pays-Bas pouvaient s’appuyer sur les grandes puissances pour leur sécurité et leur prospérité, est maintenant révolu. Ils plaident pour des réflexions sur les possibles scénarios, avant que les Pays-Bas soient confrontés à la dure réalité. (p25)

-  Dans une tribune publiée par l’AD, Jeroen Dijsselbloem plaide pour une augmentation des impôts pour les sociétés. Il souhaite rétablir l’équilibre entre la population et les groupes internationaux, entre la population active et les riches en matière d’imposition : « la population active a payé ces dernières décennies une partie toujours plus grande de l’imposition totale. Les riches en profitent. Entre sociétés aussi il n’y a plus d’équilibre. Alors que le boulanger paie ses impôts, des multinationales créatives ne paient nulle part ». Le ministre souligne qu’il s’exprime en tant que membre du parti PvdA et non pas au nom du gouvernement. (p3 et 25)

La France dans la presse néerlandaise

-  Le Volkskrant relève l’appel du ministère de l’agriculture français à un abattage massif de canards et d’oies dans trois départements frappés par la grippe aviaire. (p20)

-  Sous le titre « Est-ce que le Parti socialiste doit être supprimé ? », le correspondant du Volkskrant évoque les difficultés auxquelles est confronté le parti socialiste en France en citant les quotidiens Le Parisien et Le Monde. (p25)

-  Le FD note que la France va lancer un nouvel emprunte à 50 ans avant les élections. (p18)

PDF - 77.5 ko
Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 05/01/2017

Haut de page