Presse néerlandaise du jeudi 26 novembre 2015

Trouw : Hollande a besoin de Poutine pour se venger de l’Etat Islamique.
De Volkskrant : Rutte : tournant dans la crise migratoire.
AD Haagsche Courant : Le gouvernement veut mettre fin aux « fabriques de formations ».
De Telegraaf : Priorité à la chasse au dopage.
Het Financieele Dagblad : Douche froide pour les projets de stockage CO2 de Shell en Ecosse.
NRC Handelsblad : La formation d’une plus large coalition contre Daech devient difficile à cause de l’abattage d’un appareil russe.

* * *

Présidence néerlandaise du Conseil de l’Union européenne

Dans le cadre de la prochaine présidence néerlandaise du Conseil de L’UE, au premier semestre 2016, le Premier ministre Rutte a évoqué hier plusieurs sujets avec les correspondants à Bruxelles des médias néerlandais et des journalistes étrangers. Le Volkskrant retient que Rutte veut « une Europe qui fonctionne », où les Etats membres « tiennent leurs promesses ». Le journal note que Rutte est conscient du fait que la crise migratoire et les menaces terroristes vont dominer la présidence néerlandaise mais il précise que le Premier ministre a l’intention « d’améliorer » le marché intérieur qui se « limite à tort à la libre circulation des choses physiques ». En y intégrant, dans sa totalité, la libre circulation des services –numérique et capital-, l’Union européenne « pourrait gagner chaque année 650Mds€ supplémentaires ». Le journal ajoute que le thème de la présidence néerlandaise reste « moins de règles ». Concernant la crise migratoire, le FD (p3) relève que, pendant l’entretien, Rutte a exprimé son souhait que la plupart des problèmes aux frontières extérieures de l’UE soit résolue avant la présidence néerlandaise. Il a expliqué que l’Europe a l’intention de donner une contribution de 3Mds€ à la Turquie pour l’accueil de deux millions de réfugiés et précisé que l’UE promettra de donner « un nouvel élan » aux négociations avec la Turquie sur l’adhésion à l’UE.

La Syrie

La presse évoque « le marathon diplomatique » du président Hollande et s’interroge sur ses chances de réussite à former une grande coalition contre Daech en Syrie. Pour l’éditorialiste du Volkskrant, « le chaos en Syrie est complet depuis l’incident aérien entre Ankara et Moscou (…) mais si les puissances étrangères n’arrivent pas à trouver un compromis, on peut s’attendre à d’autres confrontations militaires entre les pays qui opèrent en Syrie ou dans son espace aérien (…) ce qui ferait le jeu de l’Etat islamique et d’autres groupements djihadistes ».

A signaler

- Le Volkskrant (p3) relève que le parti SP choisira samedi prochain son président qui succédera à Jan Marijnissen.

- Le Telegraaf retient en Une que les partis PvdA, CDA et D66 veulent que la « chasse au dopage soit désormais la priorité absolue des ministres européens chargés de sport ». Les partis s’indignent que les Pays-Bas donnent chaque année 180.000€ à l’agence mondiale antidopage AMA, alors que cette agence était depuis longtemps au courant des irrégularités lors des contrôles antidopage en Russie.

- L’AD évoque en Une la lettre du ministre Bussemaker (Education) à la Deuxième Chambre sur le souhait du gouvernement de démonter les grands établissements d’enseignement professionnel (ROC), dont le plus grand à Amsterdam rassemble 27.000 élèves, pour faire place à des lycées professionnels spécialisés plus petits.

- L’AD (p8 et 9) consacre un article aux pilotes néerlandais qui, dans le désert californien, font des essais avec de nouveaux avions de combat, les F35.

- Le Volkskrant (p27) évoque la fermeture de la centrale thermique à Borsele, « un mois plus tôt que prévu à cause d’un incident mortel ».

PDF - 154.4 ko
Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 26/11/2015

Haut de page