Presse néerlandaise du jeudi 23 avril 2015

- Trouw : Déboutés du droit d’asile : le gouvernement trouve une sortie à la crise
- De Volkskrant : Un compromis classique détourne la crise.
- AD Haagsche Courant : Un gouvernement sauvé…
- De Telegraaf : Holleeder pris au piège de ses mensonges.
- Het Financieele Dagblad : Industrie des microprocesseurs : percée d’ASML.
- NRC Handelsblad : « Tout le monde a crié. Cinq minutes, puis le bateau a sombré. »

* * *

"Bed, Bad, Brood"

Les journaux relayent largement le compromis que les partis de la coalition ont trouvé hier sur la question des déboutés du droit d’asile. Pour le Volkskrant, ce compromis est « classique » : entre ce que le VVD souhaitait (pas d’accueil pour les déboutés du droit d’asile) et les demandes du PvdA (chaque être humain doit pouvoir bénéficier d’un accueil sommaire), la coalition aurait pour le journal trouvé une solution à mi-chemin. La presse indique que les déboutés du droit d’asile seront pris en charge plus longtemps, mais pas indéfiniment. On ne sait pas encore combien de temps exactement cet accueil serait dispensé. Par ailleurs, la prise en charge n’interviendra que dans les cinq plus grandes villes néerlandaises ou dans le centre d’accueil pour migrants à Ter Appel. Les autres villes devront selon les journaux arrêter de prodiguer une aide d’urgence, et elles craindraient déjà pour cette raison de voir leur nombre de sans-abris augmenter. (Telegraaf p3, AD p4-5, VK p1, Trouw p1&5, FD p3)

MH17

- La presse nous informe aujourd’hui qu’un expert légal appartenant à l’équipe d’identification des victimes aurait diffusé des informations sensibles. Il est pour cette raison temporairement suspendu de ses fonctions. Ce pathologiste-anatomiste du nom de George Maat aurait, lors d’une conférence donnée à Maastricht, montré des images de restes humains déchiquetés. Contrairement à ce que ce professeur aurait cru, le Trouw précise que la conférence était ouverte à tous et s’y trouvaient en particulier un reporter de RTL 4. En plus de la projection de photographies, George Maat aurait, selon RTL Nieuws, aussi révélé des informations concernant les origines de la catastrophe. Le Volkskrant indique en effet que l’expert aurait expliqué que l’avion n’aurait pas été touché par des boulets, mais par « un missile ayant explosé tout près ». Le Volkskrant indique en outre que le chercheur aurait présenté ses excuses, et que l’équipe nationale de recherche médico-légale (LTFO), en charge de l’identification des restes humains, prendrait l’affaire très au sérieux.
(VK p9, Trouw p4)
- Le Volkskrant note qu’un débat sur la catastrophe aérienne se tiendra ce soir à la Deuxième Chambre, lors duquel le gouvernement va essayer « pour la énième fois » de convaincre l’opposition qu’il a tout fait pour éviter le drame en Ukraine.
(Trouw p4, VK p14, AD p2)

A signaler

Un article détaillé sur la place de la Grèce en Europe est publié dans le Telegraaf (p22-23).

La France dans la presse néerlandaise

- Le NRC mentionne les attentats évités dans « une ou deux églises » par les autorités françaises ce week-end. (p2)
- Le Volkskrant relève l’information diffusée hier par François Hollande selon laquelle la France remboursera la Russie en cas de non-livraison des deux navires de guerre Mistral que celle-ci lui avait commandés. Le journal précise que Paris avait décidé de suspendre temporairement la livraison l’an passé en raison du rôle de Moscou dans la crise ukrainienne. (p8)

Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad (financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad (centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 23/04/2015

Haut de page