Presse néerlandaise du jeudi 1er septembre 2016

Trouw : Trump profite des Mexicains qu’il déteste.
De Volkskrant : Rotterdam chasse les personnes asociales des quartiers sensibles.
AD Haagsche Courant : Ex-espion : 1,2 millions d’euros ne suffisent pas.
De Telegraaf : Payer pour chaque trajet en voiture.
Het Financieele Dagblad : Des frictions entre l’Europe et les Etats-Unis sur des règles plus contraignantes pour les banques.
Het NRC Handelsblad : Encore un cas de corruption au sein de la police.

* * *

Rotterdam / quartiers sensibles

« Afin d’améliorer la qualité de vie dans les quartiers sensibles, Rotterdam va refuser tout nouvel habitant radicalisé, asocial ou criminel », note le Volkskrant en Une. Ensemble avec la police et les sociétés qui gèrent les logements, la commune va déterminer les rues concernées par cette mesure. Le quotidien rappelle que ces mesures sont désormais possibles grâce à l’élargissement de la loi dite « de Rotterdam » qui permettait à la ville en 2005 de refuser des personnes sans revenus dans certains quartiers, à Rotterdam-Sud notamment. Avec cette adaptation de la loi, le ministre Blok (Logement) veut permettre aux communes de refuser des habitants qui, potentiellement, pourraient être sources de nuisances. Le Conseil d’Etat s’est déjà montré critique à l’égard de cette adaptation de la loi, en évoquant « une atteinte grave aux droits fondamentaux tels que la liberté d’établissement et le respect de la vie privée ». L’universitaire Gerrit-Jan Zwenne de l’Université de Leyde s’interroge sur la conformité de la loi à la Convention européenne des droits de l’homme. Pour le ministre toutefois, la loi répond aux pratiques déjà existantes. Dans 15 communes, la commune demande déjà des renseignements à la police avant d’accepter de nouveaux habitants dans certains quartiers. Avec sa loi, le ministre Blok a voulu donner une base légale aux pratiques en cours. Le quotidien ajoute qu’à la demande de la Deuxième Chambre, seul le maire peut consulter les données de la police.

Programme électoral de Wilders

Le NRC se demande si Geert Wilders veut vraiment gouverner : « le programme du PVV est tellement extrême qu’il n’existe guère de possibilités de coopération. A moins que ce soit exactement ce que veut Wilders ? » Le quotidien rappelle que Wilders a publié son programme électoral la semaine dernière sur facebook [RdP du 26/08]. Un programme qui couvrait à peine une page A4 et qui se concentrait en grande partie sur la dé-islamisation et le départ des Pays-Bas de l’Union européenne. L’éditorialiste du FD observe qu’avec son intention de fermer toutes les mosquées et écoles islamiques, et d’interdire le Coran, Wilders viole l’article 6 de la Constitution qui garantit la liberté de religion ou de conviction, qui sont des éléments non-négociables. Il appelle les autres partis politiques à prendre clairement leurs distances avant le 15 mars et à ne pas intégrer une coalition dont ferait également partie le PVV. (FD p2 ; NRC p 10-11)

A signaler

-  Crash du vol MH17 : Les familles des victimes ont demandé dans une lettre adressée à Frederica Mogherini, chef de la diplomatie européenne, d’intervenir pour obtenir des images satellite et radar de la catastrophe.
-  KLM : Le Telegraaf publie un entretien avec le directeur financier de KLM, Erik Swelheim. L’AD, de son côté, évoque l’intention de Pieter Elbers, président-directeur de KLM, de « geler les salaires pendant quatre ans et d’investir dans du matériel neuf ». (Tg p22 ; AD p17)
-  Turquie / Fethullah Gülen : Le Volkskrant relève que la SIOZ (association de l’enseignement islamique Zaanstad) a saisi le tribunal. La SIOZ accuse quatre parents néerlandais turcs d’avoir appelé les autres parents à retirer leurs enfants de l’école primaire islamique De Roos à Zaandam. Selon ces parents, l’école serait reliée à Fethullah Gülen. L’école espère ainsi éviter une faillite. Un entretien avec Mehmet Cerit, rédacteur en chef du journal turc Zaman Vandaag et partisan de Gülen est à lire dans le Volkskrant (p4) et dans le Trouw (p6). Le Trouw note également que le parti CDA offre « toute aide » aux politiques locaux qui sont qualifiés par la Turquie de « terroristes ». (Tr p7)

La France dans la presse néerlandaise

-  Le Volkskrant publie un portrait posthume du photographe français Marc Riboud. (p9)
-  Le FD note que Martin Bouygues prépare sa retraite. Il relève également les signes de reprise économique du groupe. (p10, p12)
-  Le NRC évoque le départ d’Emmanuel Macron du gouvernement (p14)

PDF - 83.5 ko
Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 16/09/2016

Haut de page