Presse néerlandaise du jeudi 15 décembre 2016

- Trouw : Les migrants perdent confiance en les Pays-Bas.
- De Volkskrant : Le combat électoral néerlandais serait-il aussi piraté ?
- AD Haagsche Courant : [Adjoint au maire de La Haye] « L‘intégration civique a échouée ».
- De Telegraaf : Notre journal devient la proie des Belges.
- Het Financieele Dagblad : Les projets de Trump engendrent des modifications plus fréquentes du taux d’intérêt par la FED.
- NRC Handelsblad : L’angoisse à Alep persiste lors d’un cessez-le-feu fragile.

* * *

Médias

Les journaux évoquent l’offre de presque un quart de milliards d’euros que l’éditeur belge Mediahuis veut lancer sur le groupe TMG (Telegraaf Media Groep). Le Telegraaf indique que l’éditeur souhaite « incorporer » son journal. Les Belges font cette proposition avec la famille Van Puijenbroek, déjà en possession de quelque 40% des actions TMG. Le dirigeant de TMG, Geert-Jan van der Snoek, considère qu’il s’agit d’une offre « non-demandée » qu’il étudiera sérieusement. Le président de la direction du Mediahuis, Gert Ysebaert, garantirait l’indépendance du journal : « Le lecteur ne devrait rien remarquer d’un changement d’actionnaires, sauf le fait que l’entreprise soit plus solide. Le Telegraaf est un journal phare. Le support en papier reste une manière forte pour se nourrir du journalisme réalisé par le plus grand quotidien des Pays-Bas ». Le Telegraaf précise que presque tous les journaux néerlandais se trouvent déjà en possession des Belges, à savoir le Volkskrant, l’AD, le Trouw, le Parool et le NRC. Dans un encadré est mentionné que « le gouvernement néerlandais n’intervient pas en ce moment où le Mediahuis belge lorgne De Telegraaf ». Selon le député VVD Ton Elias « il n’y a pas de rôle pour la politique » et la députée PvdA, Mei Li Vos indique que « tant que la rédaction du journal reste indépendante, cela ne pose pas de problème ». Le secrétaire d’Etat Sander Dekker (Médias) ne voit pas non plus une raison pour intervenir. Le Financieele Dagblad relève que l’intérêt des Belges vient à un moment précaire, après les tentatives de rachat de PostNL par la société belge BPost, aboutissant à un échec surtout en raison d’une opposition active du monde politique néerlandais. Un détail marquant se situe dans le fait que le président du conseil de surveillance de PostNL, Michiel Boersma, est également le président du conseil de surveillance de TMG, observe le journal. (Telegraaf p3, FD p2,3)
http://www.telegraaf.nl/binnenland/27238887/__Onze_krant_prooi_Belgen__.html

Patrimoine culturel

Les œuvres d’art en provenance de Crimée, prêtés au musée Allard Pierson à Amsterdam en 2014, doivent être retournés à l’Etat ukrainien et non pas à la Crimée, relève le NRC. Le tribunal d’Amsterdam a décidé que ces objets font partie du patrimoine de l’Ukraine. Le juge ne s’est pas prononcé sur la question de la propriété, mais s’est laissé guider par une loi sur le patrimoine et par un traité international de l’Unesco qui régissent la protection du patrimoine culturel des Etats souverains. (NRC p6)
https://www.nrc.nl/nieuws/2016/12/14/rechter-krimgoud-moet-naar-kiev-5784947-a1536618

A signaler

- Le Trouw relève en Une que les migrants se sentent moins chez eux aux Pays-Bas qu’avant et que cela vaut également pour les personnes de la deuxième génération. Le journal se base sur un rapport réalisé par le SCP (bureau de planification socio-culturelle) intitulé « Integratie in zicht ? » (Intégration en vue ?) publié aujourd’hui. (Trouw p1)

- L’AD évoque un désaccord entre les Belges et les Néerlandais concernant leur projet commun de construire 4 navires. Le ministre belge de la Défense souhaite incorporer une technique des missiles hypermoderne, tandis que le ministère néerlandais de la Défense a fait savoir que, pour le moment, il ne veut pas en entendre parler. (AD p3)

- Le Volkskrant relève que le ministre des Affaires étrangères, Bert Koenders, a convoqué l’ambassadeur de Turquie afin que ce dernier donne des explications sur la collecte d’informations relative aux sympathisants du mouvement Gülen aux Pays-Bas. Le président de Diyanet Pays-Bas aurait transmis des noms aux autorités turques lors d’une fonction antérieure qu’il occupait à l’ambassade de Turquie, selon le Telegraaf. Koenders souhaite également obtenir de la clarté en raison de la stigmatisation d’un parti politique : le CDA serait qualifié par les Turcs de « bastion de Gülen ». Le dirigeant du CDA, Sybrand Buma, soutenu par une large majorité de députés, a demandé un débat à la Deuxième Chambre. (VK p4)

La France dans la presse néerlandaise

- Le Volkskrant consacre une page au Centre International pour l’Art Pariétal à Montignac où les visiteurs peuvent voir une reproduction de la Grotte de Lascaux. (VK p3)

- Le Financieele Dagblad évoque une fraude chez un fournisseur français d’installations nucléaires. (FD p9)

PDF - 95.2 ko
Presse néerlandaise du jeudi 15 décembre 2016
Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 15/12/2016

Haut de page