Presse néerlandaise du jeudi 24 mars 2016

Trouw : Menaces terroristes : les Pays-Bas feraient mieux de s’y habituer
De Volkskrant : L’UE piétine dans la lutte contre le terrorisme.
AD Haagsche Courant : Les Pays-Bas ont laissé filer un terroriste.
De Telegraaf : VIGILENT, mais le gouvernement n’ose pas prendre des mesures fortes.
Het Financieele Dagblad : L’Europe de l’Est attire les épargnants néerlandais.
NRC Handelsblad : Attentats à Bruxelles : tout indique que deux frères sont les coupables.

* * *

Terrorisme

Ibrahim El Bakraoui : Tous les quotidiens relèvent que, pendant une conférence de presse mercredi, le président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé qu’un des suspects des attentats à l’aéroport de Zaventem, Ibrahim El Bakraoui, avait été arrêté en juin 2015 dans le Sud de la Turquie, près de la frontière syrienne, où il a été emprisonné pendant un mois avant d’être renvoyé, à sa demande expresse, aux Pays-Bas. L’AD note que les propos d’Erdogan ont été confirmés par le ministre de la Justice belge, Koen Geens, et que le ministère néerlandais de la Sécurité et de la Justice, n’ayant pas pu confirmer ces faits, a ouvert une enquête. Il remarque toutefois que, dans le cas affirmatif, il s’agirait d’une nouvelle « qui pourrait mettre les Pays-Bas dans l’embarras ». Geert Wilders a déjà annoncé de son côté que ce serait « la fin du gouvernement Rutte ».
Deuxième Chambre : Le Telegraaf évoque en Une « l’impatience » des députés à l’égard du manque d’action du gouvernement contre le terrorisme. Certains projets de loi, prévoyant des mesures renforcées, existent depuis deux ans et n’ont toujours pas été présentés à la Deuxième Chambre pour adoption, telle que la possibilité d’écouter les communications via le câble. Le quotidien remarque qu’ « il est singulier que ce sont les deux partis de la coalition, le VVD et le PvdA, ainsi que le CDA qui estiment que le gouvernement doit se réveiller ». L’AD (p2) note qu’une majorité parlementaire se dessine sur la possibilité de mettre en détention préventivement les personnes qui reviennent de Syrie. A l’instar du PVV et du VNL, le VVD, le CDA et le SGP estiment que « un tel déplacement va à l’encontre de notre état de droit ». Selon Sybrand Buma : « on met bien une personne avec une maladie contagieuse en quarantaine alors que ces personnes sont des bombes à retardement ».
Prévention : Le Volkskrant (p2) publie une tribune, signée par les maires de dix grandes villes néerlandaises, dans laquelle ils appellent le gouvernement à investir plus dans la police. Pour les maires, la clé du succès contre la radicalisation se situe dans le système de police de proximité notamment : « ce n’est pas pour rien que nationalement et internationalement on fait l’éloge de ce système ». Les maires souhaitent étendre ce système. Mercredi, le ministre Dijsselbloem a déclaré à RTL Z qu’il n’a pas l’intention de prévoir plus d’argent pour la police : « il estime que le ministre Van der Steur doit d’abord examiner quelles sont les économies supplémentaires qu’il peut réaliser dans son ministère (Sécurité et Justice) ».
Risque d’attentats aux Pays-Bas : Dans une analyse, le Trouw note en Une que le risque d’attentats aux Pays-Bas est bien réel « bien que les Pays-Bas n’aient pas un système de justice et de police très fragmenté comme en Belgique ou des quartiers très appauvris et délaissés comme en France ». Il rappelle qu’aux Pays-Bas « au moins 115 enquêtes sont en cours sur des suspects se trouvant aux Pays-Bas et 150 enquêtes sur des suspects se trouvant dans la région du conflit ».
Attentats à Bruxelles : Le ministère des Affaires étrangères a confirmé que trois ressortissants néerlandais n’ont pas donné de nouvelles suite aux attentats.

A signaler

- Le Volkskrant (p23-13) publie un entretien avec Mart de Kruif, Chef d’état-major de l’Armée de terre néerlandaise, qui quitte ses fonctions aujourd’hui.
- L’AD (p2-3) consacre un article à la visite du Roi Willem Alexandre hier dans le quartier sensible De Schilderswijk à La Haye.
- Le Telegraaf (p21) note que, « selon des sources, KLM serait prête à céder ses participations dans Transavia ». Selon le quotidien, la résistance au sein de KLM aurait disparu. En réaction le PDG de KLM Pieter Elbers a déclaré que « pour le moment, cette discussion n’est pas à l’ordre du jour ».

La France dans la presse néerlandaise

- Le FD (p5) évoque le mécontentement du patronat suite à l’affaiblissement de la « loi El Khomri ».

PDF - 81 ko
Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 24/03/2016

Haut de page