Presse néerlandaise du 29 décembre 2016

- Trouw : La combinaison travail et revenu de solidarité ne satisfait pas tout le monde.
- De Volkskrant : Le lobbying de Merkel devait sauver l’accord sur le traité d’association avec l’Ukraine.
- AD Haagsche Courant : Des millions (d’euros) pour une meilleure ambiance au ministère de la Justice.
- De Telegraaf : Vérification des passeports : aussi dans les cars de grande ligne.
- Het Financieele Dagblad : Manque de main d’œuvre qualifiée dans le bâtiment.
- Het NRC Handelsblad : Le secteur des soins fait le plus mention de fuites de données.

* * *

Geert Wilders / donations

Le NRC consacre un article aux dons faits à Geert Wilders. Depuis 2013, tous les dons de plus de 4.500 euros aux partis politiques doivent être communiqués au ministère. Le quotidien rappelle que la semaine dernière la Deuxième Chambre a présenté une motion appelant le gouvernement à interdire le financement étranger de partis politiques. Le PVV était le seul parti à ne pas avoir soutenu la motion. Le NRC révèle aujourd’hui que le plus grand donateur du parti de Geert Wilders est l’association de l’écrivain juif américain David Horowitz : « le David Horowitz Freedom Center ». David Horowitz a confirmé au NRC qu’entre 2014 et 2015, son association a transféré au total 150.000 dollars au PVV, suivi de 25.000 dollars en 2016. Le NRC explique que, du fait que le PVV est un parti sans adhérents, il ne reçoit que des subventions pour couvrir les frais de fonctionnement du groupe parlementaire. Ces subventions ne couvriraient pas les frais de campagne ou de procès, d’après le journal. En 2009, Horowitz avait organisé une soirée pour collecter des fonds pour Wilders. Il estime que Wilders est un « vrai combattant de la liberté d’expression ».

Pays-Bas / Anis Amri

La Deuxième Chambre a réagi avec stupeur et irritation à la nouvelle selon laquelle l’auteur de l’attentat à Berlin, Anis Amri, aurait transité par les Pays-Bas pour se rendre à Lyon, note le Volkskrant [RdP du 28/12]. Le quotidien cite les médias français, selon lesquels Anis Amri aurait pris le 21 décembre le car pour se rendre à Amsterdam Sloterdijk, avant de repartir avec FlixBus en direction de Lyon. Une information que le parquet néerlandais n’est pas en mesure de confirmer, remarque Le Telegraaf, qui souligne en Une que ces nouvelles ont attisé les débats sur les contrôles dans le transport public. Le Volkskrant explique que tous les passagers qui partent à l’étranger en FlixBus doivent présenter une pièce d’identité valide au conducteur. Ces conducteurs ne disposent toutefois pas des compétences (et outils) nécessaires qui leur permettraient de contrôler les passeports. Les partis PvdA, CDA et D66 ont demandé des explications au ministre de la Sécurité et de la Justice, Ard van der Steur. Le député D66, Kees Verhoeven, souhaite recevoir la lettre cette semaine. Il est énervé du fait qu’il a dû apprendre ces nouvelles par les médias étrangers et non pas par le ministre : « ou peut-être n’était-il pas au courant » ?

Traité d’association UE-Ukraine

Le Volkskrant publie une rétrospective du processus de négociation entre le Premier ministre Mark Rutte et les différents chefs de file des partis politiques pour tout-de-même ratifier le traité d’association UE-Ukraine après le rejet du traité par référendum par les électeurs néerlandais. Il note en Une qu’Angela Merkel, Jean-Claude Juncker et Donald Tusk ont « fait pression » sur le chef de file du CDA, Sybrand Buma, pour que son parti soutienne la ratification du traité d’association entre l’Union européenne et l’Ukraine. Le quotidien note que Jean-Claude Juncker a également contacté d’autres membres du CDA. Bien que Sybrand Buma n’ait pas cédé, le 30 octobre dernier, les sénateurs CDA aurait laissé entendre au Premier ministre Mark Rutte qu’il voteraient en faveur de la ratification du traité. Depuis ce même 30 octobre, le gouvernement compte également sur le soutien de D66. Le quotidien rappelle que le Premier ministre cherche à obtenir une majorité au Sénat. Mi-février au plus tôt le Sénat passera au vote. (Vk p1, p8-10)

La France dans la presse néerlandaise

- Le FD note que CFT (compagnie fluviale de transport) a acquis 25% des actions de Blue Line Logistics.
- L’AD et le Trouw évoquent la grâce présidentielle accordée à Jacqueline Sauvage.

PDF - 54.4 ko
Presse néerlandaise du 29 décembre 2016
Cette revue de presse est réalisée à partir des quotidiens suivants : Trouw (chrétien progressiste – 105.000 ex.) ; De Volkskrant (centre gauche – 262.000 ex.) ; AD Haagsche Courant (indépendant populaire – 430.000 ex.) ; De Telegraaf populaire – 605.000) ; Het Financieele Dagblad(financier - 62.500 ex.) ; NRC-Handelsblad(centre – 199.000 ex.)
Cette revue de presse ne prétend pas à l’exhaustivité et ne reflète que des commentaires ou analyses parus dans la presse néerlandaise, qui n’engagent en rien le point de vue propre de l’ambassade de France aux Pays-Bas.

Suivez nous sur www.twitter.com/FranceinNL.

Rejoignez-nous sur Facebook https://www.facebook.com/france.paysbas/

Dernière modification : 30/12/2016

Haut de page