Partenariats Hubert Curien Van Gogh

Définition

Une action intégrée est un projet de recherche, établi conjointement entre une équipe française de recherche et une équipe étrangère, auquel deux pays décident, après évaluation, d’accorder un appui.

La procédure est soumise à la présentation d’un dossier en réponse à un appel d’offres.

Des programmes d’action intégrée existent aussi avec la Grande-Bretagne (ALLIANCE), l’Autriche (AMADEUS), la Hongrie (BALATON), la République Tchèque (BARRANDE), l’Italie (GALILEE), l’Espagne (PICASSO), la Grèce (PLATON), l’Allemagne (PROCOPE), la Slovénie (PROTEUS), la Belgique (TOURNESOL), et la Pologne (POLONIUM)…

Spécificités du programme franco-néerlandais Van Gogh

Le programme VAN GOGH est mis en oeuvre, du côté français, par le Ministère des Affaires Etrangères, en liaison avec le Ministère de l’Education Nationale, de la Recherche et de la technologie, et avec l’association EGIDE. Du côté néerlandais, il est mis en oeuvre par l’Organisation Néerlandaise pour la Recherche Scientifique (NWO) pour le compte du Ministère de l’Education, de la Culture et de la Science. L’objectif de ce programme est de faciliter et développer une coopération scientifique et technologique de haute qualité entre les établissements d’enseignement supérieur et de recherche et les organismes publics de recherche des deux pays.

Aucun thème prioritaire n’est fixé.

Les projets doivent être présentés par au moins un groupe de recherche de chacun des deux pays. Un chef de projet est désigné dans chaque pays.

Les soutiens alloués sont destinés à financer le "surcoût international" des projets, c’est-à-dire les frais de transport et de séjours des chercheurs, à l’exclusion de toute rémunération de personnel et dépense de fonctionnement ou investissement. Ils concernent par ailleurs essentiellement les mobilités courtes (inférieures à 1 mois) avec en moyenne deux voyages par an et par projet retenu.

La sélection définitive des projets sera effectuée par un comité franco-néerlandais réuni à l’initiative de la Direction de la Coopération Scientifique et Technique du Ministère des Affaires Etrangères et de l’Organisation Néerlandaise pour la Recherche Scientifique. Les candidats seront informés des résultats 6 mois après la date limite de dépôt et pourront débuter leur projet le 1er janvier suivant.

Les projets sont acceptés pour deux années consécutives et les financements sont accordés annuellement.

L’attribution des crédits de deuxième année est soumise à la production d’un rapport d’étape en août/septembre de l’année suivante. Les formulaires de demande d’attribution des crédits de 2ème année seront envoyés directement aux laboratoires.

Les PAI sont accordés pour une durée de deux années maximum. Certains programmes permettent, au cas par cas, le financement d’une 3e année, mais cela reste exceptionnel. La candidature à un PAI n’empêche pas de participer à d’autres PAI.

Dernière modification : 23/02/2012

Haut de page