Panorama de l’enseignement supérieur en France [nl]

L’enseignement supérieur en France est délivré dans les établissements universitaires, écoles supérieures professionnelles, écoles d’ingénieurs et certaines formations se déroulent au sein des lycées. La plupart des universités françaises sont multidisciplinaires et le choix de son inscription relève de critères géographiques et/ou de choix de spécialisation dans les filières.

En Mars 2015, la France comptait 73 universités, 1 institut national polytechnique et 210 écoles d’ingénieurs habilitées (2014).

Dans l’enseignement supérieur français, 295 100 étudiants sont de nationalité étrangère, soit un sur huit. En dix ans, les étrangers ont contribué à près d’un tiers (29 %) de la croissance des effectifs. Les trois quarts des étudiants étrangers étudient à l’université. Ils sont proportionnellement plus nombreux dans les cursus Master (18 %) et Doctorat (41 %) qu’en Licence (11 %).

Les étudiants de nationalité néerlandaise n’ont pas besoin de visa pour étudier en France.

En 2013-2014, la France a accueilli 1 155 étudiants néerlandais parmi lesquels 816 (70,6 %) étaient inscrits en université, 102 (8,8 %) en école de commerce, gestion et comptabilité et 25 (2,2 %) en formations d’ingénieurs (hors universités)
(Source Campus France : http://ressources.campusfrance.org/publi_institu/etude_prospect/stats_pays/fr/pays-bas_fr.pdf )

Les frais d’inscription dans les établissements public d’enseignement supérieur en France sont inférieurs à ceux des Pays-Bas. Pour information, Campus France et le ministère en charge de l’enseignement supérieur publient annuellement les montants des frais d’inscription :

- http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid20195/frais-inscription-pour-rentree-universitaire-2015.html

- http://www.campusfrance.org/en/page/educational-costs

Pour en savoir plus :

- Etudier en France
- Reconnaissance des diplômes
- Les bourses et la mobilité

Dernière modification : 22/12/2015

Haut de page