Lutte contre le dérèglement climatique : Laurent Fabius participe à la 20e conférence sur le climat [nl]

Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international, a participé à partir du 9 décembre à Lima à la conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques.

Comme l’a indiqué Laurent Fabius, trois mots d’ordre animent l’action de la France : urgence, ambition et espoir.

Urgence, d’abord, car les analyses scientifiques et l’observation courante montrent qu’il y a un dérèglement du climat de plus en plus grave causé par les gaz à effets de serre. Le niveau des mers monte, la chaleur augmente et les phénomènes climatiques extrêmes se multiplient.

Ambition, ensuite. L’objectif de la conférence de Lima est de commencer à identifier les points de consensus et de définir une méthode commune pour les contributions nationales que chaque pays doit présenter durant le premier trimestre 2015.

Espoir, enfin, notamment parce que l’Europe, les États-Unis et la Chine ont d’ores et déjà pris des engagements. La conférence de Lima a constitué une étape déterminante pour aboutir à un accord universel de lutte contre le dérèglement climatique à Paris en décembre 2015 (COP21). Laurent Fabius et la délégation française ont lancé officiellement à Lima le 12 décembre sa préparation. La France est mobilisée pour que « Paris Climat 2015 », qui sera la plus grande conférence diplomatique jamais organisée en France, soit un succès.

- Dérèglement climatique - Conférence sur le climat - Entretien de Laurent Fabius avec le quotidien « Le Monde » (Paris, 16 décembre 2014)

"À Lima, il y a eu des avancées qui correspondent à ce qu’on pouvait attendre, même si beaucoup reste à faire. Après les bonnes nouvelles des derniers mois - engagements annoncés au sommet de New York, accord européen, annonce sino-américaine de réduction des émissions, capitalisation réussie du Fonds vert pour le climat-, Lima avait pour objectif de fixer des bases pour bâtir un accord à Paris répondant aux attentes des populations qui souffrent des dérèglements climatiques. Nous devrons travailler d’ici le sommet de Paris sur les points qui restent en suspens. Nos mots d’ordre devront être l’écoute, l’esprit de compromis et l’ambition. Et il faudra donner la bonne impulsion politique à ce processus."

- Résultat de la COP 20 - Communiqué de Laurent Fabius (Lima, 14 décembre 2014)

"Après d’intenses négociations, la conférence de Lima sur le dérèglement climatique a abouti à un accord qui constitue une base de travail pour préparer Paris Climat 2015. Je salue le travail du président de la COP 20, Manuel Pulgar Vidal. La France agira main dans la main avec tous et en particulier avec le Pérou pour préparer Paris Climat 2015. "

- Climat - COP20 - Conférence de presse conjointe de Laurent Fabius et du ministre péruvien de l’environnement - Propos de M.Fabius (13 décembre 2014)

"Enfin, je voudrais souligner ce qu’a noté Manuel, le « Lima Paris Action Agenda » qui a commencé ici et qui se poursuivra tout au long de l’année et à Paris. C’est l’idée que ce ne sont pas simplement les gouvernements qui agissent pour lutter contre le dérèglement climatique mais aussi les grandes communes, les régions et les entreprises, à travers des actions concrètes qui seront déclinées toute l’année et à Paris bien sûr l’an prochain où nous montrerons comment nous pouvons, très rapidement et concrètement, nous engager dans la lutte contre le dérèglement climatique."

- Climat - COP20 - Entretien de Laurent Fabius avec divers médias français (13 décembre 2014)

"Le premier point tout d’abord, c’est l’établissement d’un accord mondial pour lutter contre le dérèglement climatique. Il y a les bases d’un texte, même si nous ne sommes pas encore d’accord sur tout, et c’est très important. Le deuxième point, c’est ce que l’on nomme les contributions nationales Là, le cadre est défini, chaque pays devra publier sa contribution avant la fin du premier semestre de l’année prochaine. Nous pourrons alors évaluer où nous nous trouvons par rapport à l’objectif des deux degrés."

- Climat - COP 20 - Entretien de Laurent Fabius avec « RTL » (12 décembre 2014)

" On a décidé de créer ce qu’on appelle un fonds vert. On avait dit qu’il fallait qu’au moment de la conférence de Lima, le fonds vert ait entre 10 et 15 milliards de dollars. Et là, on a passé les 10 milliards de dollars, c’est donc une bonne chose."

- Climat - COP 20 - Conférence de presse de Laurent Fabius (Lima, 10 décembre 2014)

"Nous sommes arrivés hier en fin d’après-midi. Nous sommes ici avec Ségolène Royal et Annick Girardin ; nous nous répartissons le travail. Je vais vous parler de ce que j’ai fait me concernant et sur la manière dont je sens les choses, puis je serai à votre disposition pour répondre à vos questions."

- Climat - COP 20 - Intervention de Laurent Fabius en plénière (Lima, 10 décembre 2014)

"Je suis frappé du fait que, quand on discute avec la population, souvent la question du dérèglement climatique est perçue comme devant trouver une solution à long terme. Non. Ce n’est pas vrai, c’est urgent. Ceux qui ont subi aux Philippines plusieurs tornades en quelques années ne peuvent pas attendre. Ceux qui ont contracté le sida ou Ebola parce que la déforestation a libéré des virus qui existaient à l’état latent dans des forêts, ne peuvent pas attendre, et donc c’est le premier thème : l’urgence."

- Dérèglement climatique - Bolivie - Entretien de Laurent Fabius avec divers médias (Lima, 9 décembre 2014)

"Q - Pourquoi avez-vous rencontré le président Morales ?
R - Il a un rôle très important sur les questions du climat, puisqu’il dirige le groupe dit des « 77 ». Il a été très brillamment réélu, récemment, et nous avons beaucoup de choses à faire avec la Bolivie. C’est un pays qui a un taux de croissance important, qui a de grandes ressources et c’est toujours intéressant de travailler avec lui."
Objectifs de la conférence de Lima sur le climat - PNG

En savoir plus :
-  Lima / COP20
-  Paris Climat 2015 (COP21)
-  Actualités 2014 liées au dérèglement climatique

Dernière modification : 13/01/2015

Haut de page