Le centenaire du Tour de France [nl]

L’événement sportif de l’été, après Roland Garros, demeure depuis 110 ans le Tour de France. Pour cette centième édition (le Tour s’étant arrêté durant les conflits mondiaux), les organisateurs de la société Amaury Sport Organisation (ASO) souhaitent mettre en avant les trésors patrimoniaux de la France.

Le Tour de France 100 - JPEGPrès de 25 nationalités seront représentées dans les 22 équipes au départ du Tour de France le 29 juin prochain. Cette année, la compétition débutera en Corse ; une première puisque ce département français n’avait jamais accueilli le Tour. Quatre villes de l’île (Porto Vecchio, Bastia, Ajaccio et Calvi) verront donc passer les 198 cyclistes et l’énorme dispositif de l’organisation de la course.

Au total, ce sont près de 4 500 personnes qui se déplacent chaque jour, de l’équipe organisatrice à la caravane publicitaire du Tour en passant par les groupes sportifs et, surtout, les médias venus du monde entier. Plus de 2300 journalistes seront présents pour commenter chaque épreuve de la compétition. « Le Tour de France est rediffusé dans 190 pays, et retransmis à travers une centaine de chaînes télévisées dans le monde, s’enthousiasme Pierre Yves Thouault, directeur adjoint du Tour de France. Si l’on additionne toutes les images du tour diffusées dans le monde entier, nous totalisons six mois de visionnage ». France Télévisions, le premier groupe audiovisuel français, est chargé de la diffusion du Tour. En près de 20 ans, le temps d’antenne consacré à la célèbre course est passé de 55 heures à plus de 120 heures aujourd’hui.

Une organisation enviée

Champs Elysées - JPEGLa réputation du Tour de France est certes due à sa longue histoire, mais aussi à son organisation, enviée dans le monde entier. « Le Tour est une compétition rentable, assure le directeur adjoint de l’organisation. Les autorités politiques et sportives au Qatar, à Pékin ou encore en Californie s’appuient sur cette notoriété et font appel à notre expertise ». Cette compétition représente un chiffre d’affaires d’environ 100 millions d’euros, soit les deux tiers du chiffre d’affaires d’Amaury Sport Organisation.

A l’occasion du centenaire de la compétition, les organisateurs ont décidé de mettre en valeur les monuments et les paysages de France traversés par la route du Tour. Les organisateurs ont conclu un accord avec les pouvoirs publics, afin de mettre à l’honneur une vingtaine de monuments tout au long de la course. « Du mont Saint Michel aux châteaux de la Loire, en passant par la cité de Carcassonne, la vallée du Mont Blanc ou encore le château d’If, toute la France sera représentée sur le parcours », assure le directeur adjoint.

Pour le bouquet final, le 21 juillet, le départ sera donné dans les jardins du château de Versailles, qui fête cette année les 400 ans de la naissance d’André Lenôtre, le jardinier de Louis XIV (cf Actualité en France N°17). Comme chaque année, les coureurs se disputeront la prestigieuse étape finale sur les Champs Elysées. Pour cette centième édition, l’arrivée sera nocturne et les concurrents devront réaliser dix tours complets de l’Arc de Triomphe, illuminé pour l’occasion.

L’épreuve finale mettra un terme à plus d’un an et demi d’organisation intense pour les responsables de l’organisation du Tour, mais aussi pour toutes les villes d’accueil. 250 candidatures sont examinées chaque année. Au final, seules 31 villes ont été désignées cette année pour les 21 étapes. Chacune d’entre elles aura versé une contribution à la société chargée de l’organisation : 60 000 euros pour les villes de départ d’épreuve et 100000 euros pour les villes d’arrivée.

La patrouille de France pour l’occasion

Patrouille - JPEGPlus de 24 000 représentants de la police et de la gendarmerie sont déployés pour assurer la sécurité des quelque 12 millions de spectateurs présents le long du parcours. ASO s’attend à une affluence plus importante cette année, en raison du 100ème anniversaire. Une occasion aussi de mobiliser, dans les airs, la patrouille de France pour son 60ème anniversaire. Elle sera présente au départ en Corse en compagnie de l’équipe de voltige de l’armée de l’air, et accompagnera aussi les coureurs à l’arrivée.

Ce centenaire devrait donc s’ajouter aux nombreuses pages historiques du Tour de France. Au total, 15 000 coureurs ont déjà pris le départ du Tour au moins une fois depuis 1903, et 3900 l’ont terminé au moins une fois. Qui des deux favoris, le Britannique Christopher Froome et de l’Espagnol Alberto Contador, ajoutera cette course à son palmarès ? Le Français Thomas Woeckler, qui s’est imposé sur deux étapes en 2012, viendra-t-il les concurrencer ? Réponse le 21 juillet.

Barbara Leblanc

Site Internet http://www.letour.fr Le Tour de France en quelques chiffres
- 12 millions de spectateurs
- 2300 journalistes accrédités
- 190 pays de rediffusion
- 100 millions d’euros de chiffre d’affaires

Dernière modification : 13/01/2015

Haut de page