Le Grand Départ de l’année économique franco-néerlandaise – #economieFRNL [nl]

EconomieFRNL - JPEG

La France et les Pays-Bas lancent un programme en vue de placer la coopération économique et le commerce réciproque sur le devant de la scène. Durant toute une année, de nombreuses actions seront mises en œuvre pour mettre en lumière les liens économiques : dialogue entre entreprises, mission commerciale conjointe, bourses d’études et de recherches, et actions d’information. Les ministres de l’Économie, Henk Kamp et Emmanuel Macron, ouvriront officiellement l’année économique le 3 juillet 2015, à la veille du grand départ du Tour de France à Utrecht.

Le départ du Tour de France aux Pays-Bas est un formidable moment pour lancer le programme économique franco-néerlandais. La veille du départ, entrepreneurs et experts français et néerlandais se rencontreront lors d’une table ronde, de séances de réseautage et de séminaires consacrés notamment aux technologies du sport, à l’énergie éolienne offshore et à l’économie circulaire. Les deux ministres donneront le coup d’envoi officiel et lanceront le site bilingue www.economieFRNL.com, qui diffusera des informations sur l’année économique et les activités commerciales dans les deux pays. Au cours de la cérémonie de lancement, Bernard Hinault remettra les insignes de la Légion d’Honneur aux deux champions cyclistes, Joop Zoetemelk et Jan Janssen.

Consolidation des connaissances et promotion du commerce

Le programme de l’année économique améliorera la connaissance mutuelle et la coopération économique tout en favorisant les échanges commerciaux. Ainsi les organisations patronales VNO-NCF et MEDEF lanceront-elles un dialogue annuel entre entreprises et au printemps 2016 une mission commerciale conjointe sera organisée. La bourse de recherche Van Gogh ainsi que le prix de recherche et d’innovation Descartes-Huygens seront également placés sous le signe de l’année économique.

Durant toute l’année, de nombreuses manifestations mettront en contact entreprises, pouvoirs publics et centres d’expertise. Le 30 octobre aura lieu à Amsterdam une conférence franco-néerlandaise sur la croissance verte et la transition énergétique. En automne suivront des activités portant notamment sur les villes intelligentes, la bioéconomie, les systèmes de transport intelligents et les industries créatives.

Le développement durable et l’économie européenne sont deux thèmes majeurs du programme, dans le prolongement de la COP21, la conférence des Nations unies sur le climat organisée par la France en décembre 2015, et de la présidence néerlandaise de l’Union européenne au premier semestre 2016.

Les Pays-Bas et la France : complémentarité, intérêts partagés et proximité

L’activité économique en France et aux Pays-Bas révèle la complémentarité entre les deux pays. Les entreprises et centres d’expertise français et néerlandais travaillent ensemble dans les chaînes de connaissance et de valeur de divers secteurs. Les marchés néerlandais et français partagent également de nombreuses similitudes. Les deux pays font face à des défis semblables dans les domaines de la production, de l’innovation et des infrastructures. La distance relativement réduite entre la France et les Pays-Bas permet de maîtriser les coûts logistiques.

Une base économique solide

La France et les Pays-Bas sont des partenaires commerciaux et d’investissement stratégiques. La liste des entreprises néerlandaises bien implantées en France est longue et comprend notamment : Philips, Shell, Heineken, Unilever, DSM, Akzo Nobel, Fokker, Rabobank, ING, TMF, TenCate, Damen, Hendrix Genetics, RijkZwaan, ENZA, Koppert Biological Control, Koppert Cress, VanDrie Group, Hema et TomTom.

Les entreprises françaises opérant avec succès aux Pays-Bas sont au moins aussi nombreuses et incluent entre autres : Danone, Bel, Vilmorin, Thales, Alstom, GDF-Suez, Neuflize, Transdev et Thalys. Air France-KLM est bien évidemment l’entreprise franco-néerlandaise la plus connue.

Dernière modification : 01/07/2015

Haut de page