La France demeure un territoire attractif pour les investisseurs néerlandais [nl]

La dynamique de l’investissement étranger créateur d’emploi en France s’est renforcée en 2015. En effet 962 décisions d’investissement ont créé ou maintenu 33 682 emplois, ce qui constitue la meilleure performance depuis 5 ans. Avec 19 décisions en moyenne par semaine, l’année 2015 aura marqué une progression de 27% des emplois créés par rapport à 2014 qui avait enregistré 26 535 emplois.

Le « Rapport 2015 » salue la progression de l’installation des Quartiers généraux sur le sol français, dont 27 QG Monde ou Europe contre 16 en 2014. Si les entreprises étrangères investissent en premier lieu dans les activités de productionavec 30% des investissements réalisés en France, ce qui représente 16168 emplois, la recherche et développement reste à un niveau très élevé avec 9% de l’ensemble des décisions d’investissements en 2015 : les filiales des entreprises étrangères en France contribuent pour 28% des dépenses de RD en France, avec 8,6 milliards d’euros. Enfin, le dynamisme des régions et des métropoles constituent un facteur d’attractivité dans la décision des investisseurs étrangers

Le territoire français constitue un lieu d’implantation privilégié pour les entreprises néerlandaises, puisque l’Hexagone compte aujourd’hui plus de 1400 firmes néerlandaises, employant plus de 179.000 salariés.

Cette présence s’est accrue en 2015, puisque 40 projets d’investissement ont été recensés, créant ou maintenant 1081 emplois.

Parmi ces projets, celui du groupe hôtelier Citizenm Hotels qui a acquis fin 2014 un ensemble immobilier près de la Gare de Lyon à Paris (Ile-de-France), pour le transformer en complexe hôtelier, qui emploiera en 2016 plus de 80 personnes.

Aussi, le fonds d’investissement VAROVA a repris avec plusieurs partenaires la Chocolaterie de Bourgogne, en redressement depuis fin octobre 2014 : cette opération a permis la sauvegarde de 185 emplois.

En 2015, les projets d’investissement néerlandais en France ont principalement concerné :
- des activités de production/réalisation (30 %),
- de services aux entreprises (23 %)
- des points de vente (20 %).

Au niveau sectoriel, ils ont été réalisés dans :
- les domaines de l’agro-alimentaire, agriculture et pêche (15 %),
- du commerce et de la distribution (15 %)
- du conseil, ingénierie et services opérationnels aux entreprises (13 %).

Les projets néerlandais s’implantent sur l’ensemble du territoire avec en premier lieu l’Ile-de-France (35%), Aquitaine Limousin Poitou-Charentes (13 %) et Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées (10 %).

En 2015, la France a été le 2ème pays d’accueil des investissements étrangers créateurs d’emploi en provenance des Pays-Bas en Europe (16%), derrière le Royaume-Uni (21%) et devant l’Allemagne (13%).
_

L’agence Business France est née le 1er janvier dernier de la fusion d’Ubifrance, l’agence d’accompagnement des entreprises françaises à l’exportation, et de l’Agence Française pour les Investissements Internationaux (AFII). Business France démarche chaque année plus de 5000 entreprises étrangères pour promouvoir l’image économique de la France et accompagner les projets d’investissement des entreprises étrangères sur le territoire français. Elle travaille en partenariat étroit avec les agences régionales de développement économique pour apporter un service personnalisé aux investisseurs. Pour plus d’informations, consultez www.businessfrance.fr

Dernière modification : 04/04/2016

Haut de page