La défense nationale [nl]

Ministère de la Défense - JPEGLa Défense française compte environ 209.000 militaires et 62.000 personnels civils (2015). La stratégie de Défense et de sécurité nationale est définie autour de cinq grandes fonctions stratégiques : connaître et anticiper, dissuader, protéger, prévenir et intervenir. Elle est exposée dans le Livre blanc sur la Défense et la Sécurité nationale paru en 2013. La Loi de Programmation Militaire (LPM) 2014-2019 définit le cadre, l’organisation, les moyens et les ressources affectés à la mise en œuvre de cette stratégie de Défense.

Dans ce cadre, le rôle de la Défense est :
- d’assurer la protection du territoire national, de la population et de garantir la continuité des fonctions essentielles de la nation ;
- de garantir avec nos partenaires et alliés la sécurité de l’Europe et de l’espace nord-atlantique ;
- de stabiliser avec nos partenaires et alliés les approches de l’Europe ;
- de participer à la stabilité du Proche-Orient et du Golfe Arabo-persique ;
- de contribuer à la paix dans le monde.

Les missions sont conduites dans le cadre des accords et traités internationaux (ONU, OTAN et Europe). Avec près de 20.000 militaires (hors Gendarmerie) déployés hors métropole (Forces de présence, forces de souveraineté, opérations extérieures) à l’automne 2015, le niveau d’engagement de la France est élevé. A cela, il faut rajouter le déploiement consécutif à l’élévation de la menace terroriste sur le territoire national.

La France est membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies (ONU) et elle est membre fondateur de l’Union européenne (UE) de l’Alliance atlantique (OTAN). Aujourd’hui, le retour de la France dans les structures du commandement militaire intégré de l’OTAN, pour lequel le Parlement français a voté en 2009, est concrétisé, jusque dans les plus hautes fonctions de niveau stratégique, le SACT étant un officier général français.

La coopération de Défense franco-néerlandaise s’appuie sur des entraînements croisés, la mise en place d’officiers de liaison sur des postes à fort marquant opérationnel et la conduite d’opérations sur des théâtres communs : Afghanistan, Tchad et aujourd’hui Mali. Actuellement, les deux Marines luttent ensemble contre la piraterie au large de la corne de l’Afrique dans le cadre de la mission de l’UE Atalante. En outre, des échanges ont lieu dans le domaine de la formation. Ainsi, un à deux officiers néerlandais par an sont stagiaires de l’Ecole de Guerre à Paris, idem pour l’Ecole d’Etat-Major. Un officier d’échange néerlandais est en place au sein de la Marine française, à Toulon et la France détache un officier de marine aux Pays-Bas, à Den Helder. Enfin, la présence conjointe au sein du Commandement européen du transport aérien, l’EATC, à Eindhoven, renforce encore au quotidien les relations entre la France et les Pays-Bas.

Liens sur la politique de défense et de sécurité :

- Le ministère de la Défense

- Le ministère des Affaires étrangères

- Légion étrangère
- Recrutement légion étrangère

Dernière modification : 10/12/2015

Haut de page