La 100e édition de la marche "Les Quatre Jours de Nimègue" (du 19 au 22 juillet 2016) [nl]

JPEG
La marche "Les Quatre Jours de Nimègue" existe depuis 1909. Depuis 1925, Nimègue est la ville de départ et d’arrivée de la marche. Cette compétition sportive, la plus grande au monde dans son genre, a réuni pour la 100eme fois, du 19 au 22 juillet, un nombre considérable de marcheurs de plus de soixante nationalités différentes de tous les continents. Celui qui accomplit le voyage reçoit la Vierdaagsekruis (Croix des Quatre Jours), une décoration royale reconnue. Près de 5000 militaires de plus de trente pays y ont participé, dont environ 300 militaires français.

5000 militaires et presque 50000 civils tentent de relever le défi de ces quatre jours de marche dont les trajets varient suivant l’âge et le sexe : 4x30km ou 4x40km, ou 4x50km. Cette année une route de 55 kilomètres a été ajoutée à l’occasion des 100 ans d’existence de cette célèbre marche.

Un invité spécial a assisté au retour des marcheurs à Nimègue le vendredi 22 juillet : Sa Majesté le Roi Willem-Alexander. L’Ambassadeur de France, Philippe Lalliot, et l’attaché de Défense, le Colonel Sylvain Nogrette, étaient aussi présents aux côtés des autorités locales. Ce dernier jour de la marche, les marcheurs arrivent à la Via Gladiola. « La mort ou les glaïeuls » criait le public lors des combats de gladiateurs à l’époque romaine. Le mot latin Gladius signifie l’épée et le mot "gladiateur" et "glaïeul" en sont dérivés. A l’époque romaine, le gladiateur vainqueur d’un combat, était couvert de glaïeuls. Le glaïeul est resté un symbole de puissance, de victoire et de fierté. Nimègue ayant un passé romain, le dernier jour de la marche les participants ont été accueillis comme des héros sur la Via Gladiola, accompagnés par des groupes de musique, et acclamés par le public avec des glaïeuls !

Dernière modification : 26/07/2016

Haut de page