Bilan du projet Toutes des perles (12 mai 2016, Amstelveen) [nl]

Le 12 mai 2016 a eu lieu à Amstelveen la rencontre entre la classe de terminale section A.R.C.U (Accueil Relations Clientèles et Usagers) du lycée La Calade de Marseille et plusieurs classes du Hermann Wesselink college de Amstelveen.

Après s’être rendus à La Haye pour visiter –entre autres- le musée Mauritshuis à la recherche de l’authentique tableau La jeune fille à la perle, les élèves ont pu découvrir Amsterdam et ses canaux, ainsi qu’ échanger avec des étudiants néerlandais sur le thème soulevé par leur projet : la lutte contre toute forme de discrimination.

PNG - 447.3 ko

Les élèves néerlandais et français ayant échangé cet après-midi, encadrés par M. Ayala, professeur de français (Marseille), Mme Arnaud, proviseur-adjointe (Marseille, Mme Bilal, professeur de français (Amstelveen) et des partenaires aux Pays-Bas, qui, en collaboration avec la DAREIC d’Aix-Marseille ont permis la rencontre : Mme Comat (EP-Nuffic), et Mme Ricordel (attachée de coopération pour le français –Ambassade de France aux Pays-Bas/IFPB).

A partir de l’idée qu’il faille ‘’discuter des goûts et des couleurs’’, la classe Accueil du lycée La Calade a mené un projet interculturel de lutte contre les discriminations raciales, de genres, sexuelles… En réinterprétant le célèbre tableau de Vermeer, la Jeune fille à la perle, les étudiant(e)s ont donc fait dialoguer art et ouverture culturelle, dans une démarche de respect et d’égalité.

Ce voyage au Pays-Bas et particulièrement cette rencontre entre élèves issus d’origines variées, marque l’aboutissement réussi de ce projet artistique et pédagogique. Allant au-delà des différences de langues, les élèves ont pu débattre du projet et échanger autour des photos réalisées par la classe de terminale de Marseille et exposées au Wesselink college.

PNG

On peut donc saluer l’investissement des élèves de la classe Accueil, de la classe DTMS du lycée La Calade pour leur superbe costume reproduit, et des élèves du lycée Wesselink pour l’accueil chaleureux fait aux étudiants français. Les professeurs qui ont suivi le projet, la DAREIC Aix-Marseille (Délégation Académique des Relations Européennes, Internationales et de Coopération) qui l’a soutenu, et qui ont évidemment contribué à son succès, doivent aussi être applaudis.

Enfin, le bon déroulement de cet échange franco-néerlandais atteste une nouvelle fois de la collaboration fructueuse entre nos deux pays.

Dernière modification : 01/06/2016

Haut de page